End of Nations précise son Arsenal

Le MMO de stratégie en temps réel End of Nations dévoile son Arsenal, cette interface où le joueur préparera ses stratégies, composera ses troupes et personnalisera ses unités.

D'ici quelques semaines, le studio Trion Worlds ouvrira les portes du bêta-test d'End of Nations, son MMO de stratégie en temps réel, et d'ici là, précise quelques-unes des mécaniques du jeu.
Dans End of Nations, trois factions s'affrontent et s'opposeront notamment sur des champs de batailles accueillant jusqu'à une cinquantaine de joueurs ayant préalablement composé leurs escadrons (des groupes d'unités composés stratégiquement). Ces escadrons, tout comme la personnalisation des unités, seront définis dans l'Arsenal du jeu.

End of Nations précise son Arsenal

Présenté comme le centre névralgique du jeu, l'Arsenal regroupe les statistiques et finances du joueur, des outils sociaux (liste d'amis, courriers, etc.) mais aussi et surtout la liste des unités, bâtiments et Capacités à la disposition des Commandeurs (encadré 4 sur le schéma ci-dessus). Chaque item y est détaillé (encadré 5) avec ses statistiques et compétences, ou encore ses modules optionnels (encadré 6) et permettront de composer des escadrons cohérents, complémentaires et stratégiques (représentés dans l'encadré 7).
On l'aura compris, End of Nations s'articule autour d'un gameplay fait d'action en temps réel (une fois sur le champ de bataille), mais aussi et surtout de stratégie lorsqu'il s'agira de préparer soigneusement ses batailles en composant et personnalisant les troupes qui seront à la disposition des Commanders sur le théâtre des opérations. À découvrir sur pièce en bêta-test dans les prochaines semaines. Les inscriptions sont toujours ouvertes sur le site officiel.


  • En chargement...

Que pensez-vous de End of Nations ?

26 aiment, 6 pas.
Note moyenne : (32 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Assez bien