« Il n'y a pas de licenciements à proprement parler »

La nuit dernière, des rumeurs faisaient état de 500 à 1000 licenciements chez Electronic Arts suite à une année fiscale décevante. Le géant américain dément la rumeur (en attendant la publication de ses comptes en mai prochain).

La nuit dernière, le site StartupGrind se faisait l'écho de « sources multiples » évoquant « 500 à 1000 licenciements » chez Electronic Arts (soit 5% à 11% de sa force salariale), attribués aux performances décevantes du groupe américain cette année : des ventes en-deçà des espérances de Battlefield 3 (seulement 13 millions de copies vendues, dit-on), des coûts d'acquisition élevés de développeurs tiers ou encore des difficultés de rétention des abonnés de Star Wars The Old Republic (le MMORPG de Bioware se serait vendu à trois millions de copies, mais peinerait à fidéliser ses abonnés).

La nouvelle est évidemment largement relayée par la presse spécialisée et Electronic Arts dément cette annonce de licenciements dans les colonnes de MVC. « Il n'y a pas de licenciements à proprement parler, nous avons toujours des projets qui grandissent et évoluent. À tout moment, de nouvelles personnes nous rejoignent et d'autres nous quittent. EA est en croissance, recrute et compose des équipes pour soutenir la demande croissante pour les jeux et services digitaux ».
Electronic Arts devrait publier ses comptes trimestriels pour l'année fiscale écoulée d'ici début mai prochain. On pourra dès lors mettre en balance les rumeurs de licenciements et les démentis du groupe.

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Electronic Arts ?

13 aiment, 144 pas.
Note moyenne : (157 évaluations)
1,5 / 10 - Très mauvais