Six milliards de pertes, 10 000 licenciements et un recentrage sur le jeu vidéo

Le groupe Sony anticipe 6,4 milliards de dollars de pertes au cours de l'année écoulée et prévoit 10 000 licenciements dans le monde. Pour se redresser le groupe entend recentrer ses activités sur l'imagerie, le mobile et les jeux.

Sony l'évoquait en début de semaine et le confirmait hier : les résultats financiers du groupe ne sont pas bons. Le géant japonais anticipe une perte annuelle nette de 6,4 milliards de dollars (pour l'année fiscale clôturée le 31 mars dernier) et initie un plan de restructuration passant par le licenciement de 10 000 de ses salariés dans le monde (6% de ses effectifs).
Si les salariés de Sony se disent « résignés », le groupe entend revoir sa stratégie, délaissant ses activités de fabricant de téléviseurs (déficitaires depuis dix ans et peinant à rivaliser avec la concurrence d'Apple ou Samsung), pour reconcentrer sa stratégie sur « la téléphonie mobile, l'imagerie numérique (notamment médicale) et surtout les jeux ».

PlayStation Network

Selon Kazuo Hirai, nouveau patron du groupe que les joueurs connaissent bien (il a fait ses armes au sein de la branche « jeu » de Sony et a été l'un des principaux promoteurs de la PlayStation) et qui détaillait ses projets hier à la presse tokyoïte, « Sony va changer ».
Les trois secteurs prioritaires du groupe (l'imagerie, le mobile et les jeux, donc, qui devraient générer 70% du chiffre d'affaires total du groupe et 85% de son revenu opérationnel d'ici l'année fiscale 2014) concentreront « les investissements de Sony et les ressources dédiées aux développements technologiques », en se concentrant notamment sur la « distribution digitale de titres à la fois via le PSN et des services à abonnement ». Et de poursuivre : « le groupe entend augmenter ses ventes en enrichissant son catalogue de jeux à télécharger et ses services à abonnements disponibles via la plateforme du PlayStation Network, tout en étendant la line-up de ses services et contenu de la PlayStation Suite [le service ludique de Sony à destination des mobiles, du Sony Ericsson Xperia Play à la PS Vita en passant par la tablette tactile de Sony] ». Ou le jeu à la rescousse de l'industrie ?

Réactions (40)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Sony Interactive Entertainment ?

11 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (15 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien