John Blakely de retour dans l'industrie du MMO, chez 38 Studios

John Blakely, dont le nom rappellera des souvenir aux joueurs d'EQ2 ou de Star Wars Galaxies, quitte Zynga et revient à ses premières amours (le MMO) en tant que vice-président senior en charge du développement chez 38 Studios.

Le nom de John Blakely rappellera sans doute quelques souvenirs aux vétérans du MMO. Après avoir travaillé sur le programme spatial américain de la NASA, il avait en effet intégré les équipes de Sony Online dans les années 90 pour travailler sur quelques-uns des titres massivement multijoueurs phares du studio américain, d'EverQuest à Star Wars Galaxies, jusqu'à être nommé vice-président en charge du développement des bureaux d'Austin de SOE. C'est à ce titre qu'il a notamment participé à l'orientation du groupe vers le MMO sur console avec DC Universe Online et - mais c'est moins reluisant - The Agenda, dont le développement sera abandonné après plusieurs années de travail.
Pour autant, en avril de l'année dernière, John Blakely quittait Sony Online dans la foulée de la « restructuration » du studio (entrainant la fermeture de plusieurs bureaux, l'abandon de jeux en plus d'une vague de licenciements). Il intégrait alors Zynga et aujourd'hui, moins d'un an plus tard, marque son retour dans l'industrie du MMO comme vice-président senior en charge du développement chez 38 Studios (qui signe Kingdoms of Amalur, qualifié de « meilleur MMO mono joueur », et prochainement le MMORPG Copernicus).

S'il affirme avoir « beaucoup appris » dans l'industrie du jeu social (et être capable d'en exploiter le meilleur parti dans les MMO sur lesquels travaillera à l'avenir), John Blakely entend revenir à ses premières amours (le MMO), a fortiori dans le studio de Curt Schilling qu'il avait rencontré sur EverQuest lorsqu'ils étaient l'un et l'autre de gros joueurs. On ignore précisément ce sur quoi John Blakely travaillera chez 38 Studios, mais sans trop s'avancer, on suppose qu'il a une certaine expérience à partager pour le développement de Copernicus.

Réactions (14)


  • En chargement...