Jake Song : « Le jeu console n'a pas d'avenir »

Selon Jake Song (pionnier de l'industrie vidéo ludique en Corée), le jeu console est un marché obsolète qui n'est plus en adéquation avec les cycles de vie des jeux d'aujourd'hui et s'avère incapable de rivaliser avec le jeu mobile.

Jake Song : « Le jeu console n'a pas d'avenir »

L'un des enjeux commerciaux de l'industrie du jeu est sans doute aujourd'hui de réussir à toucher un public mondial (s'adresser aux joueurs occidentaux est l'une des grandes ambitions actuelles de l'industrie sud-coréenne du jeu en ligne confrontée à un marché local saturé).
Dans ce contexte, hier mardi 13 mars, le Games Education Center de l'Université SoGang en Corée du Sud organisait un cycle de conférences « Get All the Game Maniacs Todgether! » réunissant plusieurs figures de l'industrie coréenne du jeu. Jake Song, aujourd'hui CEO du studio XL Games (le développeur du très attendu ArcheAge) mais aussi l'un des pionniers de l'industrie du MMO sud-coréen (il est le papa du premier Lineage) était de la fête et s'est notamment attaché à répondre aux questions des étudiants.

Et quand l'un d'eux l'interroge sur son intérêt pour le jeu sur console (quasi inexistant en Corée mais encore très vivace en Occident) pour toucher un public mondial, Jake Song estime très catégorique que « le jeu console n'a pas d'avenir » et qu'à ce titre, il n'entend pas s'y investir.
Et il avance deux principaux arguments pour étayer l'assertion : d'abord, les cycles de développement et d'exploitation des jeux ne sont plus en adéquation avec les cycles de vie des consoles. On sait qu'une console dispose d'une durée de vie de cinq ans environ. Or, selon Jake Song, un jeu (en ligne) nécessite plusieurs années de développement et affiche ensuite une durée d'exploitation de plusieurs années (le premier Lineage, lancé en 1998, est par exemple contemporain de la Dreamcast et compte toujours nombre d'abonnés aujourd'hui en Corée).
Ensuite, pour Jake Song, il ne fait pas de doutes que les plateformes mobiles (notamment l'iPad) ont vocation à supplanter (voire ont déjà supplanté) les consoles comme supports ludiques. Selon le développeur, consoles et smartphones rivaliseront bientôt en puissance et déjà des solutions middleware similaires (des moteurs graphiques notamment) émergent indistinctement sur les deux supports. Les jeux mobiles se développent surtout vite, sont vendus très peu chers, représentent moins de risques pour les développeurs et permettent donc plus d'innovations. Le marché des jeux mobiles serait donc aujourd'hui infiniment plus vivace que le marché des consoles aujourd'hui très sclérosé.

Et de conclure, sans concession, que l'industrie vidéo ludique coréenne « a su créer un environnement favorable pour le jeu en ligne il y a 15 ans. Pourquoi alors migrer aujourd'hui sur un marché obsolète alors que tant de développeurs occidentaux s'échinent à acquérir notre expérience [coréenne] en matière de développement de jeu en ligne ? ».

Réactions (84)


Que pensez-vous de XL Games ?

3 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (9 évaluations)
4,5 / 10 - Médiocre