Des images et un site officiel anglophone pour Bless

Après s'être dévoilé en Corée fin 2011, Bless s'annonce en Occident au travers d'un site officiel en anglais et illustré. De quoi mieux appréhender les deux factions se disputant les forteresses du jeu au travers d'affrontements PvP de grande envergure.

Des images et un site officiel anglophone pour Bless
Cité

À l'occasion du G-Star 2011 en octobre dernier, le studio Neowiz Games (l'exploitant du portail Pmang en Corée, fort de ses 20 millions de joueurs) annonçait le développement de Bless, MMORPG reposant sur l'Unreal Engine 3 et dont le gameplay s'appuie notamment sur des mécanismes de conquêtes de forteresses dans le cadre de raids terrestres, aériens ou maritimes (on le découvrait en vidéo dans une première bande-annonce).

Depuis quelques jours, Bless se dévoile en Occident au travers d'un site officiel en anglais permettant de mieux appréhender son contenu et son univers : Ainsi, « c'est quand les peuples d'un même continent se séparent en deux pour s'affronter qu'ironiquement, les civilisations grandissent et voient l'émergence de sage et de héros... C'est alors qu'on explore de nouvelles contrées et que des technologies inédites sont découvertes... C'est ce qu'on nomme l'Âge de l'Honneur, le Temps des Victoires et que vient l'Ere des Bénédictions » (bless en anglais).
On laisse à l'équipe de développement la responsabilité de cette théorie historique, mais on en profite néanmoins pour découvrir les descriptions des deux grandes factions du jeu : Hierapolis et Cosmopolis.
La première regroupe une alliance revendiquant le courage et l'honneur comme valeurs premières et voulant fédérer toutes les races sous une même bannière (les elfes sylvains, les lupus gardiens des forêts, les maudits ou les vagabonds masqués), regroupées tant à Hierakon, la capitale de l'empire, qu'au coeur de la cité portuaire de Nemo. La seconde, Cosmopolis, prend plus volontiers la forme d'une alliance militaire revendiquant son indépendance vis-à-vis de l'empire et se voulant friande d'aventures. Elle regroupe les elfes marins, les conquérants pantheras, les ermites iblis ou les descendantes des sirènes mystiques, basés aux abords du comptoir commercial de Spezia et de la cité magique d'El Rano...
Dans la foulée, les deux factions et quelques-unes des races jouables de Bless s'illustrent en images.

Faction
Faction
Lupus
Panthera
Elfe
Ilblis

Pour mémoire, Bless est présenté comme un projet aux ambitions mondiale,s mais aucune date de sortie précise n'est encore avancée, ni en Corée, ni en Occident.

Réactions (13)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bless ?

36 aiment, 14 pas.
Note moyenne : (53 évaluations | 1 critique)
7,0 / 10 - Très prometteur

4 joliens y jouent, 5 y ont joué.