David Reid rejoint CCP pour lancer Dust 514

Après avoir assuré le lancement (en demi-teinte) d'Aion, puis celui (plutôt salué) de Rift, David Reid rejoint CCP Games pour assurer la sortie de Dust 514. Un défi à la fois technique et marketing, selon le studio.

David Reid rejoint CCP pour lancer Dust 514

Parallèlement à l'exploitation d'Eve Online (qui vient d'accueillir l'extension Crucible), le studio CCP Games lancera cette année son MMOFPS Dust 514 sur PS3. Le jeu affiche quelques originalités : non seulement il se veut un vrai MMOFPS (un univers persistant et évolutif, des affrontements d'envergure opposant des fantassins, blindés et de l'aviation), mais est en outre couplé à EVE Online (dont les vaisseaux spatiaux surplomberont les combats terrestres de Dust 514).

Fort de ces originalités, le lancement du jeu est loin d'être anodin selon le développeur : c'est un défi technique (il faut faire cohabiter les joueurs sur PS3 et des joueurs sur PC dans un même univers) et un défi marketing (le concept d'univers unique pour deux jeux n'est pas si fréquent).
Et pour remplir cette délicate mission, le studio CCP vient de recruter David Reid. Et son nom n'est pas inconnu chez les joueurs de MMO puisqu'après avoir fait ses armes chez Microsoft (pour lancement du Xbox Live, notamment), on l'a retrouvé chez NC West (pour un lancement en demi-teinte d'Aion) puis chez Trion Worlds (où il a assuré, à la tête d'une équipe de 50 perosnnes, le lancement de Rift - souvent salué pour sa qualité et ce n'est pas si fréquent en matière de MMO). Il devra donc réitérer la prouesse pour Dust 514, mais aussi « assurer la promotion de World of Darkness Online » (le MMORPG de vampires de CCP, qu'on croyait jusqu'alors gelé).
Et au-delà du recrutement, on retiendra peut-être que la sortie de Dust 514 s'annonce plus rapidement qu'on ne pourrait le croire.

Réactions (24)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Dust 514 ?

2 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
4,8 / 10 - Moyen

5 joliens y jouent, 11 y ont joué.