Une première région et bientôt le monde

Si l'univers de Firefall se limitera à une zone de quelques dizaines de kilomètres au lancement (les abords de Copacabana), le jeu ambitionne de repousser régulièrement ses frontières jusqu'à représenter le monde.

Entre autres originalités, Firefall revendique notamment d'introduire des mécanismes de FPS dans un monde ouvert, aux accents « sandbox » (dont la gestion est laissée aux joueurs eux-mêmes). Or un monde ouvert prend tout son sens si l'univers de jeu est vaste. Raison pour laquelle, sans doute, le CEO Mark Kern esquisse aujourd'hui en vidéo les ambitions du développeur quant à l'étendue du monde de FireFall.

Le monde de FireFall est en effet conçu à l'aide la « Forge » du MMO d'action, un outil permettant de modéliser les zones du jeu. Et si la superficie de Firefall se limite aujourd'hui à « quelques km² » (la région de Copacabana, en Amérique du Sud), « d'ici quelques années » la totalité de la terre pourrait devenir le terrain de jeu des combattants de Firefall.
Mark Kern promet plus de précisions prochainement, mais on retrouve là d'ores et déjà les principes qui gouvernent le développement du jeu : proposer une version de base du jeu et l'étoffer progressivement de nouveaux contenus...


  • En chargement...

Que pensez-vous de Firefall ?

17 aiment, 5 pas.
Note moyenne : (23 évaluations | 2 critiques)
5,3 / 10 - Moyen

44 joliens y jouent, 85 y ont joué.