Otherland, le MMO Free to Play qui entend rivaliser avec les MMO à abonnement AAA

Attendu en Free to Play, Otherland entend poursuivre la trame des romans de Tad Williams et affiche déjà des mondes multiples, un gameplay riche et varié ou encore la possibilité de créer son propre univers.

Dans un très lointain passé, en octobre 2008, on apprenait le développement d'Otherland (Autremonde), un MMORPG s'inspirant de la saga cyberpunk de Tad Williams. Si le jeu s'est longtemps fait discret, lors de la Gamescom en août dernier, Gamigo annonçait l'acquisition des droits d'exploitation du fameux MMO, avec l'ambition d'en faire un titre Free to Play susceptible de rivaliser avec des MMORPG « AAA ».
Et au regard d'un récent entretien accordé au site MPOGD, force est de constater que le projet attise la curiosité.

Otherland, le MMO Free to Play qui entend rivaliser avec les MMO à abonnement AAA

Les romans de Tad Williams plonge le lecteur dans une multitude d'univers virtuels dans lesquels l'humanité vit. Même approche dans le MMORPG, qui proposera un multitude de mondes différents et immenses, dont seulement trois ont été révélés : Eight Squared, une zone de guerre médiévale que se disputent deux armées (avec ses champs de batailles, mais aussi des villes idylliques, des forêts luxuriantes et surtout des quêtes articulées autour de la trame du jeu et mettant notamment en scène la Confrérie Grise, qui y vole des âmes pour repeupler d'autres mondes) ; le monde de Mars, un espace commercial de science-fiction où les joueurs pourront acheter et vendre des objets rares ; ou encore Lambda Mall, faisant office de hub social et intégrant des mini-jeux, des personnages fournissant des informations, des portails vers les différents mondes d'Otherland... mais renfermant aussi de « sombres secrets et une zone de piratages où les joueurs pourront en apprendre plus sur eux-mêmes ». Et s'y ajoute le concept MyLand, permettant aux joueurs de concevoir leur propre carte personnelle, à l'aide de ressources (et, nous dit-on, de beaucoup de temps, d'autant qu'il faudra compter avec les hackers).

screen_03.jpg

La trame d'Otherland (le MMO), supervisée par Tad Williams, entend quoiqu'il en soit poursuivre celle initiée dans les romans et conduire le joueur au travers d'une quête initiatique lui dévoilant par exemple ses différentes formes (le système « eDNA » - l'ADN numérique de l'avatar - permet notamment au joueur de changer d'apparence selon les circonstances et s'appuyant sur des mécanismes de collectes et d'artisanat - peu ou prou, le joueur se crafte lui-même).
En terme de gameplay, l'équipe de développement précise par ailleurs qu'Otherland est loin d'être un simple univers virtuel « à la Second Life » comme la bande-annonce pourrait le laisser supposer. Le jeu se veut un vrai MMO, riche et profond, narratif et social, mais laissant aussi une large place aux combats (sans ciblages, pour plus de dynamisme), inspirés du gameplay de certains jeux console. On est curieux de juger sur pièce, Gamigo affirme déjà qu'Otherland se veut « un titre Free to Play largement susceptible de rivaliser avec les MMORPG "AAA" abonnement ».

Réactions (59)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Otherland ?

1 aime, 4 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
4,2 / 10 - Médiocre

1 jolien y joue, 1 y a joué.