Blizzard et Valve militent pour un réseau console unifié

Les consoles ne sont pas les plateformes de prédilection du jeu en ligne. Pour Gabe Newell (Valve) et Frank Pearce (Blizzard), la solution tient dans la construction d'un réseau online unique accessible depuis toutes les plateformes.
Blizzard et Valve militent pour un réseau console unifié

On le constate tous les jours ou presque, le jeu en ligne fait l'objet d'un engouement fort au sein de l'industrie vidéo ludique et brasse des budgets de plus en plus conséquents. Pour autant, le jeu en ligne reste encore relativement anecdotique sur consoles (elles sont loin d'être les plateformes de prédilection du jeu en ligne et le MMO, par exemple, est encore balbutiant sur console).
La faute à la segmentation des réseaux online des consoles. C'est en tout cas l'opinion de Gabe Newell (CEO du studio Valve) et de Frank Pearce (cofondateur de Blizzard) qui se confient l'un et l'autre au site Develop. Selon les deux pontes de l'industrie du jeu (en ligne), l'incapacité des grands consoliers à s'entendre pour ouvrir leur réseau respectif (le PSN pour Sony, le XBox Live pour Microsoft) entrave l'essor du jeu en ligne sur console.
Selon Pearce, « l'idéal serait en effet d'avoir une communauté online unifiée peu importe la plateforme sur laquelle le joueur joue », constatant « qu'aujourd'hui les joueurs veulent profiter de l'expérience ludique qu'ils veulent, quand ils veulent et comme ils veulent et avec qui ils veulent ». Même approche pour Newell qui estime que l'industrie aurait « tout intérêt à trouver comment mieux exploiter Internet plutôt que de s'échiner à faire en sorte que les clients restent hors d'Internet ». Et de conclure que l'une des alternatives est « une voie sans issue alors que l'autre permettrait de créer plus de valeur ».

Et pour le duo, les difficultés ne sont pas (que) techniques. Sony fait d'ailleurs des tentatives d'ouvertures, notamment avec Valve (la console communique avec Steam) ou encore avec CCP dont Dust 514 (le jeu PS3) communiquera avec EVE Online (le MMO sur PC). Plus timide, Nintendo promet aussi d'être « plus flexible » avec les éditeurs tiers quant à la gestion des services online de sa prochaine console, la Wii U. Reste Microsoft, que l'on sait très frileux à l'égard du jeu en ligne, après avoir multiplié les expériences malheureuses en matière de MMO sur XBox.

Quoiqu'il en soit, pour Gabe Newell et Frank Pearce, l'avenir passe par une « approche agnostique du jeu en ligne sur console ». Et le poids du duo dans l'industrie du jeu pourrait faire évoluer les mentalités des constructeurs de consoles.

Réactions (43)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

77 aiment, 45 pas.
Note moyenne : (125 évaluations)
6,1 / 10 - Assez bien