Richard Garriott, « ouvert » pour un nouvel Ultima

À la fin des années 90, Richard Garriott posait les bases du MMORPG moderne avec Ultima Online. Aujourd'hui, Electronic Arts n'exploite que peu la licence, mais Garriott se dit prêt à collaborer à sa renaissance.

À la fin des années 90, quand Richard Garriott développe Ultima Online, il pose sans doute les bases du MMORPG moderne (au même titre que les Ultima précédent étaient une référence du RPG). Force est néanmoins de constater que la licence Ultima, qui appartient aujourd'hui à Electronic Arts, est maintenant peu exploitée. Un regret pour Richard Garriott, qui se confie à Industry Gamers, trouve « amusant » la façon dont EA utilise l'univers d'Ultima (on pense à Lord of Ultima) et se dit « ouvert » à l'idée de collaborer à un nouvel opus de la série.

« Je trouve que l'utilisation du mot Ultima pourrait être plus intéressante. J'espère qu'Ultima survivra à jamais, mais j'ai, bien sûr, mes propres idées toutes particulières quant à ce qu'Ultima peut et devrait devenir à l'avenir et nous verrons s'ils font les choses dans le sens que j'espère... puisque je ne suis plus impliqué pour le moment. »

On ignore quelle est la teneur des « idées toutes particulières » de Garriott (on imagine néanmoins volontiers un gameplay « social », mis en oeuvre au sein du nouveau studio du développeur, Portalarium), mais Richard Garriott se dit « ouvert » à l'idée de collaborer avec Electronic Arts, précisant « avoir eu des discussions de très haut niveau » sur le sujet même si selon le développeur, « les personnes actuellement en charge de la licence [chez EA] ne semblent pas particulièrement intéressées » par un tel projet. Mais de conclure : « Qui sait ? On ne sait jamais ce qui peut se passer à l'avenir... la porte est toujours ouverte s'ils sont un jour intéressés ».

Réactions (64)


  • En chargement...