Les bases du PvP de MARK Online

MARK Online accueillera ses premiers testeurs coréens dans quelques jours. D'ici là, le MMORPG « hardcore » présente les grandes lignes de son PvP ouvert : peu de protection, équipement pillé et guerres de guildes.

Les bases du PvP de MARK Online
m5.jpg

Hier, le studio coréen Blacksmith Games annonçait l'ouverture prochaine des premières phases de tests de son MMORPG médiéval MARK Online. On découvrait alors un jeu massivement multijoueur au gameplay « hardcore » (« l'enfer des MMO » selon l'équipe de développement). Une approche qui se confirme aujourd'hui au regard de la présentation des mécanismes d'affrontements entre joueurs du MMO.

Si MARK Online intègre un contenu PvE (des bosses et des donjons accessibles aléatoirement), le coeur du jeu repose manifestement sur un PvP ouvert. Les joueurs peuvent s'affronter partout dans l'univers de jeu (jusque dans les donjons) et sans restriction ou presque - tout personnage peut être attaqué, sauf les membres de sa guildes et dans certaines régions bas niveau, des gardes PNJ protégeront les novices face à la véhémence des vétérans plus puissants qui savent donc à quoi s'attendre avant de prendre les armes.
Pour encourager les interactions (musclées) entre joueurs, le PvP et le PvE octroient pareillement de l'expérience aux combattants (l'XP permet d'améliorer les compétences de son personnages, sans restriction de classe) et le système de quêtes intègre aussi des mécanismes PvP (certaines quêtes peuvent nécessiter de recruter un chasseur de primes qui devra éliminer un autre joueur). Par ailleurs, lorsqu'un joueur est éliminé, celui l'ayant vaincu peut librement piller les possessions de sa victime, qui pourra néanmoins « sauvegarder » ponctuellement son inventaire grâce à une compétence spéciale, pour récupérer l'équipement perdu au combat.
On note également que les guildes les plus puissantes ont la possibilité d'ériger des forteresses qui servent de base aux sièges de grande envergure. Un bon moyen de se protéger... mais aussi d'attirer la convoitise des guildes ennemies qui pourront tenter de conquérir ces châteaux, notamment avec des armes de siège.
En attendant de tester sur pièce (le cadre d'un premier Focus Group Test coréen les 16 et 17 septembre prochain), quelques unes de ces fonctionnalités se dévoilent en vidéo.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de MARK Online ?

5 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (8 évaluations | 0 critique)
5,1 / 10 - Intéressant