Cinquante-cinq class actions contre Sony et des assurances récalcitrantes

En avril dernier, les infrastructures de Sony étaient piratées. Aujourd'hui, les assurances de Japonais rechignent à couvrir le coût de l'intrusion alors que 55 actions collectives ont été initiées par les joueurs lésés.
Cinquante-cinq class actions contre Sony et des assurances récalcitrantes

On s'en souvient, en avril dernier, les infrastructures online de Sony faisaient l'objet d'une « intrusion non autorisée », quelque 100 millions de comptes de joueurs en ligne étaient potentiellement compromis et le PlayStation Network restait inaccessible pendant plusieurs semaines.
Selon Sony, l'affaire lui aurait déjà coûté 14 milliards de yens (environ 125 millions d'euros) et l'addition pourrait encore s'alourdir pour le groupe japonais.

On apprend en effet aujourd'hui dans les colonnes de Reuters que la compagnie d'assurance de Sony, la Zurich American, vient d'engager une action devant les tribunaux de New York afin de faire valoir que le contrat d'assurance du Japonais ne couvre pas les conséquences du piratage et qu'en conséquence, elle n'entend pas prendre en charge le coût éventuel des 55 actions collectives (class action) engagées par les joueurs dont les données personnelles ou bancaires ont été compromises.
La justice américaine devra donc trancher les deux pendants du litige (l'éventuel dédommagement des joueurs lésés et sa prise en charge ou non pas les assurances de Sony), mais gageons que Sony devra encore longtemps faire face aux conséquences du piratage d'avril dernier.

Réactions (16)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Sony Interactive Entertainment ?

11 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (15 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien