BigPoint franchit le cap des 200 millions d'inscrits grâce à ses licences

BigPoint annonce l'inscription de son 200 millionième joueur. Au-delà du chiffre on notera surtout la croissance : une communauté doublée en 18 mois, notamment grâce à l'adaptation multiples de licences.
BigPoint franchit le cap des 200 millions d'inscrits grâce à ses licences

C'est bien connu, tout est question de taille, même entre les exploitants de jeux en ligne et leur communauté. Et BigPoint n'échappe pas à la règle. L'exploitant allemand se fend en effet aujourd'hui d'un communiqué pour annoncer avoir franchi le cap des 200 millions d'inscrits sur sa plateforme.
Au-delà du chiffre, pas forcément très significatif (combien de joueurs actifs parmi les joueurs inscrits et pour quelle rentabilité par utilisateur ?), on note néanmoins la vitesse de la croissance de BigPoint. Le groupe a en effet doublé sa communauté en l'espace de 18 mois (le studio annonçait l'inscription de son 100 millionième joueur en janvier 2010), notamment grâce à une politique d'expansion très agressive articulée autour de l'acquisition de licences.

Longtemps cantonné aux jeux Web anonymes, BigPoint a focalisé ses lancements des derniers mois sur des jeux reposant sur des licences fortes, notamment aux Etats-Unis afin de conquérir l'Amérique du Nord après l'Europe. Le pari des licences est manifestement gagné puisque Battlestar Galactica Online (son Web MMO spatial inspiré de la série du même nom) a par exemple attiré deux millions de curieux en trois mois. Et dans les mois à venir, BigPoint entend enchaîner avec The Mummy Online (inspiré du film), Drakensang Online (inspiré du jeu de rôle) et RamaCity (s'appropriant à la fois les codes de Sim City et de FarmVille).
Et à plus long terme, BigPoint ne compte manifestement pas en rester là puisqu'on apprenait voici quelques jours que l'Allemand entend maintenant s'attaquer au marché russe (après avoir déjà localisé ses jeux en 26 langues).
Si l'adaptation de licence à tort et à travers peu parfois faire râler, le principe reste manifestement toujours payant.

Réactions (14)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Bigpoint ?

0 aime, 0 pas.