Le cours de Nintendo chute après l’annonce de la Wii U

Hier lors de sa conférence de l'E3, Nintendo dévoilait sa prochaine console de salon, la Wii U. Si l'objet suscite aujourd'hui la curiosité des joueurs, elle peine à convaincre les investisseurs.
Le cours de Nintendo chute après l’annonce de la Wii U

Nintendo est évidemment l'un des principaux acteurs de la scène vidéo ludique mondiale et ses choix stratégiques peuvent parfois profondément impacter l'industrie du jeu (c'est notamment Nintendo qui a ouvert le jeu vidéo au grand public). Le groupe est donc très observé et l'on attendait ses annonces avec curiosité lors de l'E3.
Hier, le groupe japonais dévoilait donc sa prochaine console de salon, la Wii U, surfant sur la vague des tablettes tactiles (prenant la forme d'un controller doté d'un écran, pouvant être utilisé avec ou alternativement à un écran de télévision) tout en s'affirmant comme une vraie console de salon.

Et si ce nouveau projet soulève son lot de questions (comme souvent avec les innovations de Nintendo), Gamasutra remarque qu'il peine manifestement à convaincre les marchés financiers. Hier, à la clôture des marchés, le cours de Nintendo chutait de 5,74% (pour volume d'échanges record de 2,2 millions de titres), pour atteindre son cours le plus faible depuis cinq ans. Les analystes japonais se montrent sceptiques quant au potentiel économique de la console, et attendaient manifestement plus de Nintendo dans le cadre de cet E3 après les résultats en demi-teinte de la 3DS.
Mais c'est bien connu, si les projets de Nintendo paraissent parfois sibyllins de prime abord, le groupe japonais n'en obtient pas moins finalement l'adhésion (d'une certaine catégorie) de joueurs. Gageons que Nintendo a largement le temps de convaincre d'ici au lancement de sa console, l'année prochaine.

Réactions (42)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Nintendo ?

23 aiment, 12 pas.
Note moyenne : (36 évaluations)
6,6 / 10 - Bien