Un budget de développement de 80 millions de dollars pour SWTOR ?

Selon l'incontournable Michael Pachter (analyste financier plutôt bon connaisseur d'EA), le développement de Star Wars The Old Republic aurait coûté 80 millions de dollars et pourrait être rentabilisé rapidement.

Le budget de développement de Star Wars The Old Republic fait l'objet de nombreuses spéculations : de son côté, Electronic Arts concédait que le MMORPG était « le projet le plus cher de son histoire » et annonçait un budget de développement « supérieur à 30 millions de dollars ». De l'autre côté du spectre, les spéculations les plus folles font état d'un budget de 300 millions (chiffre émis, manifestement, par un ex-employé d'EA Mythic ayant travaillé aux côtés des équipes de développement de SWTOR mais sans être directement associé au projet).

Aujourd'hui, Michael Pachter, analyste spécialisé dans l'industrie vidéo ludique chez Wedbush Morgan (et généralement considéré comme un bon connaisseur des activités d'Electronic Arts), estime le coût de développement de SWTOR à 80 millions de dollars. C'est en tout cas ce qu'il confie à Business Insider.

« La part du MMO Star Wars [dans les investissements d'EA] est significative. Au regard de son accord avec LucasArts, EA est tenu de payer des royalties et d'assurer les coûts de développement, de marketing et de distribution, ainsi que les coûts de gestion des serveurs du jeu. Nous estimons que la part de LucasArts représente 33% du chiffre d'affaires, après qu'EA ait récupéré son investissement initial pour le développement du jeu. Etant donné que le jeu est en développement depuis quatre ans avec une équipe dont on estime qu'elle compte 200 développeurs à plein temps, nous considérons que l'investissement d'EA dépasse les 80 millions de dollars. »

Selon Pachter, EA doit compter par ailleurs environ 20 millions de dollars supplémentaires dévolus aux coûts de fabrications, de distribution et marketing du MMO, que l'éditeur devrait néanmoins couvrir par la simple vente de boîtes de jeu (selon l'analyste et ses calculs, la vente de deux millions de boîtes devraient générer un bénéfice d'exploitation d'environ 60 millions pour EA). Le nerf de la guerre repose néanmoins sur les revenus générés par les abonnements mensuels.

« Nous estimons qu'EA couvrira ses coûts opérationnels directs [le montant nécessaire à la gestion quotidienne du MMO que ce soit en terme d'exploitation ou de développement] avec environ 500 000 abonnés (et c'est une estimation très prudente, la réalité doit être plus proche de 350 000 abonnés), ce qui signifie qu'avec 1,5 millions d'abonnés payants, EA peut compter sur un million d'abonnés générant une rentabilité brute. Sur les 15 dollars d'abonnement, nous estimons que le coût opérationnel de chacun de ces abonnés supplémentaires est d'environ 5 dollars par mois (ce qui est prudent également). Donc si EA reverse 33% du montant de l'abonnement à LucasArts (soit environ 5 dollars par abonné et par mois), EA conserve les 5 dollars restant par abonnés et par mois pour son bénéfice opérationnel. Avec un million d'abonnés rentables pendant six mois d'une année fiscale, EA pourrait générer un bénéfice opérationnel de 30 millions de dollars uniquement sur les abonnements. »

En d'autres termes, selon Michael Pachter et malgré un investissement initial particulièrement important pour un MMO, Electronic Arts devrait pouvoir amortir « facilement » sa mise de départ en tout juste quelques mois... pour peu que le MMORPG de Bioware parvienne à fidéliser les joueurs durant ses quelques mois.

Réactions (72)


Que pensez-vous de Electronic Arts ?

13 aiment, 142 pas.
Note moyenne : (155 évaluations)
1,6 / 10 - Très mauvais