Sony s'explique sur le piratage du PSN

Suite au piratage du PlayStation Network, Sony entend relancer son réseau la semaine prochaine et dédommager les joueurs.

On le sait, le PlayStation Network est inaccessible depuis le 20 avril dernier après avoir subi une « intrusion non autorisée » (ayant notamment entraînée le vol des données personnelles - coordonnées réelles et adresses mail, mais aussi possiblement des coordonnées bancaires - des utilisateurs du réseau de jeux en ligne de la PS3). L'intrusion ayant pris des proportions impressionnantes (tant aux Etats-Unis où le FBI traque l'auteur de « cette attaque très sophistiquée ayant pris des mesures pour couvrir ses traces » qu'en Europe et même en France ou Alex Türk, président de la CNIL, indique sa volonté d'ouvrir une enquête sur le sujet), Sony vient d'organiser une conférence de presse pour s'expliquer (et à nouveau présenter des excuses aux joueurs).

Selon Kaz Hirai, président de Sony Computer Entertainment et dont les propos sont relayés par Gamasutra, les différentes composantes du PSN devraient être progressivement réouvertes la semaine prochaine (d'abord le jeu en ligne sur PS3 et PSP, puis les services vidéo et enfin le PlayStation Home). La conférence de presse devait surtout être l'occasion d'annoncer un « dédommagement » pour les joueurs.
D'abord, si Sony estime que les coordonnées bancaires de ses utilisateurs n'ont pas été compromises, le groupe japonais « envisage » néanmoins de prendre en charge le coût de remplacement des cartes de crédits des joueurs concernés. Le groupe devrait en outre distribuer des « packs de bon retour » permettant de télécharger des jeux sur le PSN et de profiter gratuitement du PlayStation Network Plus pendant un mois (les abonnés obtiendront 30 jours d'abonnement supplémentaires).

Et de préciser que si Sony a tardé à informer ses utilisateurs, c'est notamment pour pouvoir évaluer l'étendue du piratage et « examiner une somme colossale de données » (en la matière, le groupe a fait appel aux services de plusieurs agences de sécurité). Et de conclure que ce type de mésaventures « pourrait toucher d'autres studios que Sony » mais que le groupe collabore avec les autorités « pour améliorer la sécurité des sociétés connectées ». C'est dit.

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Daybreak Game Company ?

20 aiment, 17 pas.
Note moyenne : (37 évaluations)
3,2 / 10 - Mauvais