Licenciements chez Sony Online Entertainment ?

Selon la rumeur, Sony Online procéderait à une vague de licenciement pouvant conduire à la fermeture de certains de ses studios américains. On s'interroge sur l'avenir de certains titres.

Si l'on en croit Kotaku, qui dit tenir ses informations d'une source interne mais anonyme, Sony Online Entertainment serait sur le point de procéder à une vague de licenciements pouvant toucher un tiers de ses effectifs et conduire à la fermeture de certains de ses studios.
Seraient ainsi impactés les studios de Seattle (en charge de l'Arlésienne The Agency, ayant déjà fait l'objet de plusieurs rumeurs d'annulation), de Tucson (le développeur de PoxNora) et de Denver dans le Colorado. Dans la foulée, la moitié des effectifs du bureau d'Austin de SOE (qui assure le suivi de DC Universe Online) serait fusionnée avec la maison mère du groupe à San Diego - selon John Smedley, CEO de Sony Online, il était néanmoins prévu que le jeu conserve une équipe d'environ 50 développeurs après son lancement, sur les 115 affectés au projet durant le développement.

Si cette restructuration est pour l'instant à prendre au conditionnel, on notait récemment le pari de Sony Online, qui a investi cinq ans et 50 millions de dollars dans le développement de DC Universe Online. Si le jeu s'est manifestement vendu à environ 600 000 exemplaires dans le monde (tant sur PC que PS3), on peut sans doute s'interroger aujourd'hui sur le nombre d'abonnés, deux mois et demi après le lancement.
On se souvient par ailleurs que le groupe devait faire quelques révélations, « en mars 2011 », sur PlanetSide Next et sur EverQuest Next. On attend toujours.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Daybreak Game Company ?

20 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (36 évaluations)
3,4 / 10 - Mauvais