L'enjeu du recrutement : de la formation interne à la création d'une université Blizzard

Recruter et fidéliser ses salariés est un enjeu de taille pour Blizzard. Au point que le groupe envisage la création d'une université pour former ses (futurs) salariés.
L'enjeu du recrutement : de la formation interne à la création d'une université Blizzard

On le sait, le studio Blizzard compte aujourd'hui plusieurs milliers de salariés dans ses différents bureaux à travers le monde. Au regard de la taille du groupe, si l'on en croit Frank Pearce qui se confie à Gamasutra, le recrutement, la gestion d'équipe et la fidélisation des employés apparaissent comme des enjeux cruciaux pour Blizzard.

Selon Frank Pearce, « la rotation des équipes relève d'un processus délibéré ». Les vétérans de Blizzard ayant fait leurs armes sur World of Warcraft ont ainsi été affectés au sein des équipes de Titan, autant pour qu'un projet ne soit jamais tributaire d'une personnalité indispensable (qui pourrait quitter Blizzard) que pour la santé des salariés en quête de diversité.

« Dès lors que quelqu'un quitte une équipe pour une autre, voire pour suivre d'autres opportunités hors de Blizzard, il est important pour nous d'avoir de solides "plans de succession" opérationnels. » Il poursuit. « World of Warcraft a été en développement sous diverses formes depuis 1999 ou 2000. Ça fait plus de dix ans et aussi cool que puisse être le fait de travailler sur WoW et aussi énorme que ça puisse être pour quiconque ayant l'opportunité de travailler sur un projet connaissant un tel succès, s'y consacrer pendant dix ans revient bien souvent à en demander trop à quelqu'un. [...] Tout le monde a parfois besoin de changements et de nouveauté. »

Les recrutements et gestion des ressources humaines sont un tel enjeu chez Blizzard, que le groupe réfléchit de longue date à la création de sa propre université (sur le modèle de la Pixar University) pour former ses futurs salariés. Selon Frank Pearce, « [Blizzard a] déjà un département "Enseignement" : l'une de nos valeurs est l'apprentissage et la croissance, ce département nous permet de garantir à chacun la possibilité de se former en permanence et d'acquérir de nouvelles compétences ». Des experts, tant en interne qu'en externe, sont donc régulièrement invités dans les bureaux « /learn » du groupe pour former les salariés dans le cadre de sessions très « GDC-like » (en référence à la Game Developers Conference).
Et de conclure : « je pense que pour nous, c'est un processus en plusieurs étapes, qui nous permet de garantir que, si nous faisons quelque chose d'aussi ambitieux que l'Université Pixar, nous avons déjà une feuille de route efficace qui nous permettrait d'évoluer de là où nous en sommes aujourd'hui à ce que nous pourrions atteindre à l'avenir ».
Blizzard n'est pas seul à être confronté aux difficultés de recrutement au sein de l'industrie du jeu. On se souvient par exemple que, fort de sa croissance rapide, Bigpoint préférait racheter des studios entiers déjà opérationnels que de « perdre du temps à recruter » pour renforcer ses équipes en place.

Réactions (45)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

77 aiment, 45 pas.
Note moyenne : (125 évaluations)
6,1 / 10 - Assez bien