Gazillion s'explique sur les licenciements chez NetDevil

Suite aux rumeurs de licenciement chez NetDevil, la maison mère Gazillion indique que LEGO Universe et ses équipes ont été repris par le Groupe LEGO qui procède à des licenciements. Ce qui reste de NetDevil se consacre à Fortune Online.

Nous l'abordions hier, plusieurs (ex-)salariés de NetDevil se font actuellement l'écho de vagues de licenciements au sein du studio. Dans une clarification transmise au site GamesIndustry.biz, le groupe Gazillion (la maison mère de NetDevil) confirme la restructuration du studio et s'en explique.

Gazillion précise que le Group LEGO vient de racheter les droits de LEGO Universe à NetDevil et, dans la foulée, a repris une « majorité du staff » travaillant sur le jeu, ainsi que les locaux du studio, mais que dans le même temps, procède actuellement au licenciement d'un « nombre significatif d'employés ».
David Brevik, président de Gazillion, précise par ailleurs que « la transition des membres de l'équipes vers le Group LEGO permet [à Gazillion] de conclure la sous-traitance confiée à NetDevil et d'étendre [ses] activités d'éditeur autour de projets Free to Play reposant sur les propres licences » du groupe. Et si David Brevik se dit « fier de LEGO Universe, qui a un bel avenir devant lui » (au sein du Group LEGO, donc), il précise qu'aujourd'hui, « Gazillion est pleinement concentré sur le développement, l'exploitation et l'édition de jeux sur navigateur Web de nouvelle génération » (on pense notamment à Fortune Online, annoncé récemment).
Et de conclure que le staff restant de NetDevil continue de travailler sur le Web MMO Fortune Online. Selon GamesIndustry.biz, le sort de Jumpgate: Evolution n'a pas été évoqué.


  • En chargement...

Que pensez-vous de NetDevil ?

0 aime, 0 pas.