Joymax et WeMade fusionnent pour partir à l’assaut de l’Occident

Forts d'un premier rapprochement en juin 2010, Joymax et WeMade annoncent aujourd'hui leur fusion. Objectif : réunir leur force pour conquérir l'Amérique du Nord et l'Europe.
Joymax et WeMade fusionnent pour partir à l’assaut de l’Occident

On connaît le studio coréen WeMade, le développeur de NED: The New Era of Fantasy, mais aussi et surtout des deux The Legend of Mir 2 et 3 (qui revendiquent plus de 200 millions de joueurs dans le monde, pour des pics de plus de 350 000 joueurs connectés simultanément). On connaît tout autant JoyMax, le développeur, entre autres, de Silkroad Online ou Final Odyssey.
En juin 2010, on notait que le premier s'offrait un peu plus d'un quart du capital du second (pour, dit-on, environ 40 millions de dollars). Aujourd'hui, WeMade se montre un peu plus gourmand puisqu'on apprend la fusion des deux studios.

Objectif de la manoeuvre : évidemment accroître la puissance de développement de la structure. Mais surtout assurer l'exportation de nouveaux MMO vers l'Occident. En 2008, WeMade avait fondé WeMade USA, son bureau américain, et Joymax exporte déjà largement ses titres à travers le monde (Silkroad Online était l'un des premiers MMO Free to Play coréen à s'ouvrir aux joueurs européens).
Selon Kwan Ho Park, CEO de Joymax, cette fusion doit réunir « tous les ingrédients pour réaliser les jeux les meilleurs et les plus compétitifs pour les joueurs d'Amérique du Nord, d'Europe et d'Asie ». Les intentions sont claires.


  • En chargement...

Que pensez-vous de WeMade Entertainment ?

0 aime, 0 pas.