Atari de plus en plus porté par le jeu en ligne

Le groupe Atari publie son bilan trimestriel. Si le chiffre d'affaires du groupe plonge de 52%, sa branche « Online » progresse de plus de 493% d'une année sur l'autre.
Atari de plus en plus porté par le jeu en ligne

Le 14 février dernier, Atari publiait ses résultats trimestriels (clos au 31 décembre dernier) et dévoilait des chiffres en berne, poursuivant sa transition vers le jeu en ligne.

Au cours du troisième trimestre de son exercice, le groupe français enregistre un chiffre d'affaires de 11,4 millions d'euros (en recul de 52%), alors que sur les neuf premier mois de son exercice (avril à décembre), Atari accuse un chiffre d'affaires en repli de 55,7% (atteignant 41 millions d'euros en 2010 contre 92,5 millions un an plus tôt, lors du lancement du jeu Ghostbusters).
Selon le groupe, cette baisse s'explique par « la diminution du nombre de jeux vendus en magasins de détail ». Et pour cause, Atari continue son « évolution vers les jeux en ligne, occasionnels et sociaux ».

Sur le neuf premier mois de son exercice, 44,9% des activités d'Atari ont été réalisés grâce au jeu en ligne (peu ou prou, grâce aux revenus générés par Champions Online et Star Trek Online en plus de ses activités de distributions digitales) pour atteindre un volume de 18,4 millions d'euros (5,5 millions pour le seul troisième trimestre). Au regard des 3,1 millions de chiffre d'affaires réalisés lors des neuf premiers mois de l'exercice précédent (avant le lancement de STO, donc), la branche « online » d'Atari connaît une progression de 493,5%.
Selon Jim Wilson, directeur général d'Atar, le lancement de Champions Online en Free to Play (en janvier dernier) s'annonce « prometteur », tout comme Test Drive Unlimited 2, lancé le 11 février dernier et se classant dès sa sortie en tête des ventes britanniques (en attendant les chiffres du reste du monde).

Réactions (53)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Atari ?

4 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (7 évaluations)
5,3 / 10 - Moyen