Des résultats en progression malgré les coûts d’exploitation de World of Warcraft

Le studio chnois NetEase publie ses résultats financiers du troisième trimestre 2010. Ils sont en progression grâce à Fantasy Westward Journey et malgré les coûts d'exploitations de WOW.

Le studio chinois NetEase, qu'on connaît notamment pour être l'exploitant de World of Warcraft en Chine, vient de publier ses comptes pour le troisième trimestre 2010 - clos fin septembre dernier et marqué notamment par le lancement, en août, de l'extension Wrath of the Lich King en Chine. Et le groupe annonce des chiffres en progression.
NetEase enregistre un chiffre d'affaires de 1,4 milliards de yuan (158 millions d'euros) en progression de 67% par rapport au même trimestre en 2009, pour un bénéfice net de 585 millions de yuans (64 millions d'euros), en hausse de 48,5% par rapport à la même période l'année dernière.

Des résultats en progression malgré les coûts d’exploitation de World of Warcraft
Logo chinois de StarCraft II

À en croire Ding Lei, CEO de NetEase, cette progression s'explique essentiellement par la popularité de Fantasy Westward Journey en Chine, un MMO en 2D isométrique lancé en 2005 par NetEase et qui a enregistré un nouveau record de connexions simultanées en juillet dernier (Fantasy Westward Journey est l'un des MMO chinois les plus populaires). Mais contrairement aux idées reçues, toujours selon le CEO chinois, World of Warcraft et sa dernière extension ne jouent qu'un rôle relatif dans la progression des résultats du groupe, notamment à cause des coûts d'exploitation du MMORPG de Blizzard. Les marges d'exploitations de World of Warcraft en Chine sont en effet grevées par les royalties versées à Blizzard en plus du coût de l'amortissement de la licence (une sorte d'abonnement que le studio chinois verse à Blizzard) et le financement de « services de consultants techniques » que le développeur américain facture à NetEase.

À plus long terme, NetEase devrait être également pouvoir compter sur l'exploitation de StarCraft II en Chine. Mais tout comme Wrath of the Lich King, que les joueurs chinois ont attendu deux ans, le jeu de stratégie de Blizzard doit obtenir l'agrément des autorités chinoises (qui censurent le contenu pornographique, violent, relatif aux jeux d'argent, aux cultes et aux superstitions). NetEase espère pouvoir exploiter StarCraft II en Chine « courant 2011 ».


  • En chargement...

Que pensez-vous de NetEase ?

2 aiment, 3 pas.
Note moyenne : (5 évaluations)
4,7 / 10 - Moyen