All Points Bulletin de retour début 2011

Le MMO urbain All Points Bulletin, racheté par K2Network, sera de retour en 2011 sur le portail GamersFirst, complètement réadapté au modèle free-to-play.

K2 Networks, opérateur du portail GamersFirst, a confirmé le rachat du MMO All Points Bulletin et la relance du projet au premier trimestre 2011 sous le nom d'APB: Reloaded. Interrogé sur le projet, Bjorn Book-Larsson, COO de la compagnie, indique que l'éditeur voit ce nouveau lancement comme une opportunité plus que comme un risque.

Le jeu sera relancé adapté à un modèle free-to-play avec micro-transactions, en Anglais, Français, Italien, Espagnol et Russe comme le jeu original, avec en plus de cela un meilleur suivi des pays sud-américains qui n'étaient pas couverts par Realtime Worlds.

Il n'est pour l'instant pas indiqué si les anciens joueurs auront la possibilité de récupérer leur personnage ou non, toutefois un compte GamersFirst sera certainement nécessaire, et Book-Larsson indique que des solutions sont envisagées pour récupérer au moins une partie des données des personnages passés. Il explique également que des discussions sont en cours entre K2 et certains anciens employés de Realtime Worlds afin que ceux-ci aident à relancer le jeu au mieux.

Enfin, le COO de GamersFirst conclue en expliquant que la priorité pour l'instant est de relancer le jeu et de le voir tourner correctement sous son nouveau modèle commercial. Par la suite, les développeurs se pencheront sur la finition et l'implémentation de nouveaux contenus qui n'avaient jamais été diffusés par Realtime Worlds, comme un mode "course", et de nouveaux districts.

Source : http://www.joystiq.com/2010/11/16/apb-what-it-was-and-what-gamersfirst-hopes-apb-reloaded-will-b/#continued

Réactions (64)


  • En chargement...

Que pensez-vous de APB Reloaded ?

92 aiment, 33 pas.
Note moyenne : (135 évaluations | 16 critiques)
5,2 / 10 - Moyen
Evaluation détaillée de APB Reloaded
(15 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

121 joliens y jouent, 336 y ont joué.