Richard Garriott de « retour aux sources »

Le week-end dernier, Richard Garriott assurait l'ouverture du Fantastic Arcade Festival. Il y présentait notamment ses projets de « jeux AAA pour réseaux sociaux ».
Richard Garriott de « retour aux sources »

Le week-end dernier, du 23 au 26 septembre, la ville d'Austin au Texas, accueillait le Fantastic Arcade. Un festival dédié aux jeux indépendants et dont l'ouverture était assurée par une keynote de Richard Garriott.
Le game designer, à qui l'on doit notamment Ultima Online ou Tabula Rasa, y est notamment revenu sur sa carrière et ses projets actuels chez Portalarium, son nouveau studio de développement spécialisé dans les jeux distribués sur réseaux sociaux.

Avec une équipe de 10 à 15 personnes, Richard Garriott travaille notamment sur un titre attendu l'année prochaine, « profondément artisanal » et présenté comme un « retour aux sources » (faisant dire à certains que le jeu pourrait s'inspirer de l'univers d'Ultima ou d'Akalabeth, le tout premier jeu imaginé par Richard Garriott alors qu'il était adolescent).
Selon le développeur, les projets de Portalarium sont surtout axés sur « des jeux AAA, c'est-à-dire particulièrement riches et incontournables, mais distribués au travers des médias sociaux ». Un choix qui n'est pas dû au hasard puisque selon Garriott, ce média permet aux joueurs de « ne pas se poser la question de savoir s'ils veulent ou non l'acheter : il suffit de cliquer sur un lien, vous n'avez rien à payer immédiatement, aucune véritable installation et seulement si vous le désirez, vous pouvez éventuellement décider de payer ».
On jugera sur pièce l'année prochaine, donc, mais Richard Garriott semble assez sûr de son fait, se disant capable « de botter quelques fesses » parmi les développeurs « de jeux en Flash ou en Java ».

Réactions (16)


  • En chargement...