L'industrie coréenne du MMO : une croissance de 17% en 2009

La KOCCA vient de publier son rapport annuel sur la santé économique de l'industrie coréenne du jeu : un croissance de plus de 17%, pour des jeux qui s'exportent de plus en plus.
L'industrie coréenne du MMO : une croissance de 17% en 2009

À tort ou à raison, les MMO venus de Corée du Sud n'ont pas toujours bonne réputation en Occident. Elle n'empêche manifestement pas l'industrie vidéo ludique sud-coréenne de poursuivre une croissance à deux chiffres.

À en croire l'édition 2010 de l'Encyclopédie du Jeu Coréen, sorte de livre blanc du jeu vidéo coréen publiée chaque année par le gouvernement local et la KOCCA (l'agence coréenne en charge de la promotion des produits culturels nationaux), l'industrie du jeu coréenne représentait en 2009 un volume financier de 3,34 milliards d'euros, en progression de 17,4% par rapport à 2008. Et le marché du jeu en ligne a généré à lui seul la bagatelle de 2,45 milliards d'euros (plus de 56% du secteur vidéo ludique).
La Corée ne compte manifestement pas s'arrêter en si bon chemin puisque le Pays du matin calme attend un chiffre d'affaires de 5,13 milliards d'euros pour 2010 (+18,3%), de six milliards d'euros en 2011 et 7,14 milliards en 2012.

Tout aussi notable, l'étude de la KOCCA fait aussi état d'une progression de 13,6% des exportations des jeux coréens entre 2009 et 2008. Les jeux coréens s'exportent majoritairement vers la Chine (34,9%) et le Japon (26,5%) mais aussi vers les États-Unis (12,3%) et l'Europe (8,2%).
Et si les jeux coréens se sont longtemps exportés grâce à leur faible coût (notamment importés par des exploitants occidentaux), ils sont aujourd'hui de plus en plus conçus dès l'origine pour une audience mondiale, avec de gros moyens et exportés par les studios coréens eux-mêmes, mettant en avant certaines innovations encore ignorées de l'Occident (combat sans ciblage, gameplay de masse, etc.). Manifestement, les jeux d'Asie ne sont pas prêts de laisser la place à leurs homologues occidentaux.


  • En chargement...