SEGA se déclare prudent face aux jeux sociaux

Mike Hayes, président de SEGA West, se montre circonspect quant à l'engouement actuel pour les jeux sociaux (sur Facebook), qu'il juge peu rentables.

Alors que les fusions et acquisitions ne semblent pas vouloir s'arrêter dans l'écosystème des jeux sur réseaux sociaux, Mike Hayes, président de Sega West, se dit prudent quant à cette tendance.

Selon Hayes, dans une interview accordée à GamesIndustry, SEGA s'intéressait effectivement à de nouveaux modèles de jeux en ligne et avait des projets dans ce sens. Il se déclare toutefois très prudent vis à vis des jeux sociaux (qu'il assimile au marché du jeu sur mobile d'il y a quelques années), expliquant que malgré l'engouement général, de nombreuses célèbres compagnies sur ce marché « ne généraient en réalité aucun revenu ».

Il conclue en expliquant que, d'après lui, les nouveaux modèles économiques qui ont émergés en Occident ces dernières années sont plus adaptés aux petites sociétés qu'aux importants éditeurs comme SEGA, et que les éditeurs devraient les regarder de manière réaliste au lieu de penser à une éventuelle poule aux oeufs d'or. Les jeux sociaux, feu de paille passager ou vraie tendance ?


  • En chargement...

Que pensez-vous de Sega ?

7 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (9 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien