Les bases du gameplay de Slage

Voici quelques jours, le studio Ankama dévoilait son prochain titre, Slage. L'Ankama Convention qui se déroule actuellement est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur ce hack & slash en 3D.
Iop

Ce week-end, le studio lillois accueille ses joueurs dans le cadre de sa cinquième Ankama Convention. L'événement communautaire est évidemment l'occasion de croiser tous les acteurs du petit monde « Ankama », mais aussi d'en apprendre plus sur Slage, le prochain projet du studio.

Dans le cadre d'une conférence de présentation, nous avons donc découvert le « tout premier jeu entièrement en 3D d'Ankama » (qui offre donc la possibilité de « zoomer et dézoomer, de faire pivoter la caméra, etc. », grâce à un moteur conçu par Ankama), affichant « des graphismes mignons et kawaii, mais un gameplay brutal ».
Slage est donc un « hack and slash » multijoueur reposant sur l'univers de Dofus, articulé notamment autour de donjons instanciés, intérieurs ou extérieurs et générés aléatoirement, que les joueurs seront invités à explorer en petits groupes de quatre personnages maximums (on retrouve les archétypes de Dofus).

Affiche teasing

Comme tout bon hack and slash qui se respecte, Slage lance des cohortes de monstres contre les joueurs qui oeuvrent de concert et utilisent les capacités propres de leur personnage (offensives, défensives, de soutiens, etc.) pour nettoyer le donjon de son engeance maléfique - du petit monstre au boss de donjon, en passant par moult mini boss intermédiaires, entre deux « salles du phoenix », des salles de « bind » permettant de reprendre son souffle entre deux assauts.
Pour l'emporter, les personnages devront notamment utiliser des sorts (ciblés, instantanés ou passifs), inspirés de l'imaginaire de Dofus, ayant souvent des effets de zones. Il faudra néanmoins les activer stratégiquement car chaque personnage dispose d'une jauge de 100 points d'actions permettant d'utiliser plus ou moins de sorts : chaque sort a un coût, il faudra donc rester vigilant quant à la régénération de la jauge. Idem pour les « sorts ultimes », des sorts particulièrement puissants (une attaque permettant de nettoyer une salle entière ou presque, un soin de masse pour l'ensemble de ses coéquipiers, etc.), que les joueurs peuvent activer au moment opportun, pour un nombre de fois limité dans chaque donjon.

On notera aussi que Slage se veut un jeu d'action au gameplay multijoueur. Les personnages devront définir des stratégies commune pour optimiser leurs actions : lors de la présentation, un personnage érige un mur entre les monstres et le soigneur du groupe pour le protéger, pendant qu'un Iop franchit l'obstacle d'un bon pour affronter les adversaires...

Réactions (16)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Slage ?

50 aiment, 9 pas.
Note moyenne : (61 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Assez bien