Des résultats en forte hausse, mais une stagnation du nombre de joueurs

A en croire ses comptes trimestriels, NCsoft voit son bénéfice net progresser de plus de 1000% en un an, mais concède une stagnation du nombre de joueurs.

Voici quelques jours, NCsoft publiait ses comptes du quatrième trimestre fiscal 2009 – attendus notamment pour évaluer la popularité d’Aion à travers le monde.
Force est de constater que NCsoft peut se satisfaire des résultats annoncés : le chiffre d’affaires du Coréen s’établit à plus de 197 milliards de wons (125 millions d’euros) sur le trimestre, en progression de 19% par rapport au trimestre précédent. Sans surprise, Aion représente aujourd’hui le MMORPG phare de NCsoft (48% de ses recettes), même si le premier Lineage connaît une forte progression durant le trimestre (le MMO historique de NCsoft représente toujours 27% des ventes du groupe). Et si la Corée reste le territoire de prédilection du développeur (il y a réalise 55% de ses ventes), on notera également que l’Europe représente un marché grandissant pour NCsoft, faisant maintenant jeu égal avec les États-Unis (alors qu’au trimestre précédent, les États-Unis s’arrogeait 15% des ventes de NCsoft contre seulement 10% pour l’Europe).
Le bénéfice net de NCsoft impressionne tout autant : il s’établit à 71 milliards de wons (45 millions d’euros), en progression de 52% par rapport au trimestre précédent et 1009% par rapport au même trimestre l’année dernière.

Pour autant, NCsoft se refuse à détailler le nombre d’abonnés de ses MMO.A l’échelle mondiale, le Coréen concède une baisse du nombre de joueurs actifs en fin d’année 2009, mais la population du MMORPG se serait stabilisée en décembre. NCsoft précise en outre qu’une campagne de promotion orchestrée par l’éditeur chinois Shanda est en cours pour promouvoir Aion en Chine (des heures de jeu offertes pour tout parrainage de nouveaux client) et que la rentabilité d'Aion aurait progressé en Europe et aux États-Unis (NCsoft y développe par exemple des mécanismes de micro transactions via sa boutique de contenus numériques optionnels).
Quoiqu’il en soit, selon le premier cercle du groupe, NCsoft a démontré sa « capacité à construire des modèles pérennes et rentables » autour de ses jeux, notamment avec Lineage et Lineage 2, et ce modèle devrait être appliqué à Aion, puis en 2011 à Guild Wars 2 et Blade and Soul. Le développeur en profite pour rappeler le déploiement prochain de mises à jour gratuites pour Aion, d’abord en Corée puis ensuite dans le reste du monde.

Réactions (39)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

41 aiment, 38 pas.
Note moyenne : (83 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen