Des joueuses plus impliquées que les joueurs

Les MMO accueillent traditionnellement plus de joueurs que de joueuses. D’après l’Université de Californie, elles sont néanmoins plus impliquées que leurs homologues masculins.

Ce n’est pas une surprise, les MMO accueillent traditionnellement plus de joueurs que de joueuses (elles ne représentent en moyenne qu’entre 20% et 40% des populations d’utilisateurs de MMO).
Pour autant, à en croire les recherches de Dmitri Williams, professeur à l’école de communication et de journalisme de l’Université de Californie du Sud (associé à Mia Consalvo, Scott Caplan et Nick Yee, menant tous régulièrement des recherches sur les usages dans les MMO), les joueuses s’impliquent plus dans leurs activités ludiques que leurs homologues masculins.

Sur un échantillon de 7000 joueurs volontaires d’EverQuest II (dont la moyenne d’âge est de 31 ans), les études révèlent que les joueuses jouent plus que joueurs (elles sous-estiment en outre leur temps de jeu) avec 29 heures de jeu par semaine en moyenne (contre 25 pour les joueurs) et 10% d’entre-elles s’adonnent au jeu plus de 57 heures par semaine (neuf heures de plus que les plus accrocs des joueurs). Et contrairement aux idées reçues, le temps de jeu tend à augmenter avec l’âge.
Il apparaît par ailleurs que les joueuses jouent majoritairement avec leur conjoint (60%) et apprécient ce mode de jeu, alors que les joueurs jouant en couple sont minoritaires (25%)... et préfèrent jouer sans leur moitié.

L’étude complète (en anglais) peut être téléchargée en pdf à cette adresse.

Réactions (14)


  • En chargement...