GamesCom : questions/réponses avec Craig Morrison et Joel Bylos

Vendredi, l’équipe de JeuxOnLine a eu l’occasion de rencontrer Craig Morrison, directeur et producteur du jeu, et Joel Bylos, designer principal, de la société Funcom pour lui poser quelques-unes de vos questions.

Nous avons eu l'occasion de poser à Craig et Joe quelques-unes des questions que vous nous aviez transmises concernant tant les nouveautés liées à l'extension que certains de vos désirs pour le jeu.

GamesCom : questions/réponses avec Craig Morrison et Joel Bylos

Les hôtesses du stand public d'AoC

Comme vous vous en doutez, face à la masse de questions laissées sur notre forum, il a fallu que nous fassions des choix afin de faire tenir tout cela en 45 minutes, temps imparti à cette séance de questions/réponses très sympathique, dans le décor magnifiquement reconstitué d'une hutte du Khitaï.

Un grand merci encore à Erling Ellingsen pour nous avoir obtenu cette rencontre privilégiée.

JeuxOnLine : D'après votre présentation, vous n'avez pas choisi d'augmenter le niveau maximum des personnages dans cette extension. Cette possibilité est-elle cependant envisageable à l'avenir ?

Craig Morrison : C'est difficile à dire ! Nous avons pris la décision de ne pas le faire dans cette extension, car nous voulions avant tout autre chose ajouter plus de profondeur et une plus grande diversité aux arbres de compétences déjà existants. C'est juste une approche différente : le personnage deviendra plus fort, il gagnera plus de puissance d'attaque mais sans pour autant avoir à passer des niveaux d'expérience à proprement parler. Nous allons offrir aux joueurs une multiplicité de choix telle qu'il pourra peaufiner chacun des aspects de son personnage selon ses moindres désirs.

JeuxOnLine : Comment ce nouvel arbre de compétence affectera les joueurs qui ont déjà atteint leur quatre-vingtième niveau ? Devront-ils respécialiser intégralement leur personnage du fait de l'introduction de ces nouvelles compétences ?

CG : Non, pas du tout, ce sont des compétences nouvelles intégrées dans de nouveaux arbres indépendants de ceux déjà existants, puisqu'ils sont « au-dessus » de ces derniers. Les points pour progresser dans ces arbres (NdR : « ultimate advancement points ») se gagneront dans des zones bien particulières.

JeuxOnLine : « Rise of the Godslayer » introduit une nouvelle race, les Khitans .Verrons-nous l'introduction de nouvelles classes ?

CG : Non. C'est toujours un danger que d'ajouter de nouvelles classes dans une extension, car vous avez tendance à vous focaliser sur ces nouveautés et à délaisser les anciennes classes. Notre objectif est tout autre, nous voulons apporter de la nouveauté à tout le monde, afin que ce même tout le monde puisse bénéficier de manière égale de notre travail.

JeuxOnLine : Avez-vous envisagé les difficultés rencontrées par les joueurs sans guilde pour évoluer dans certains domaines tels que l'artisanat ?

CG : Hum. Il y aura de nouvelles recettes dans cette extension, mais si certaines seront bien accessibles à des joueurs solitaires, il semble logique malgré tout dans un MMO que l'on demande parfois et pour de brèves sessions à nos joueurs de chercher à interagir entre eux juste le temps de récupérer les recettes que l'on ne peut gagner qu'en groupe ou que dans des instances.

JeuxOnLine : Une nouvelle quête filée, à la manière de la quête de la destinée, verra-t-elle le jour avec cette nouvelle extension ?

CG : Les joueurs qui joueront la race des Khitans auront une quête de destinée et ce  sera une expérience inédite, dans certains sens, dans l'histoire du monde d'Age of Conan, puisque le devin (NdR : « seer » en anglais) qui vous donne la quête est une Khitane et qu'elle diffère en bien des points des autres devins.

(NdR : sur une autre question, Joel Bylos nous a précisé qu'il y aurait des quêtes de destinée instanciées spécifiques dans l'extension, mais que l'extension elle-même serait avant tout une suite de l'histoire)

JeuxOnLine : Est-ce que plus de quêtes seront implémentées à l'occasion de cette extension pour suivre de plus près le destin de Conan ?

CG : Tout à fait. Après tout, l'histoire du Khitaï est entièrement liée à celle du jeune Conan, vingt-cinq ans plus tôt. Chacune des quêtes de cette région sera l'occasion d'en découvrir un peu plus sur ce Barbare qui est au cœur de notre jeu, son rôle dans ce monde, ce qu'il représente pour les Khitans. Mais cette histoire n'est qu'une des couches qui entre en jeu dans la nouvelle zone, puisque au-delà des rivalités entre les Khitans et Conan, on trouve toujours les oppositions entre les factions, qui viennent épicer un peu plus l'évolution des joueurs en leur offrant toujours des choix qui ne sont jamais ni entièrement bons ni intégralement mauvais. Par exemple, le joueur pourra se retrouver face à une peuplade du Khitaï, des hommes parmi les plus pacifiques au monde. Mais leur objectif étant au final opposé au sien, que doit-il faire ? Dans cette extension, rien ne sera plus clair ou plus simple en ce qui concerne les choix du joueur regardant son alignement. Il n'y a jamais vraiment d'ange ou de démon, juste un être qui navigue de l'une à l'autre des rives de cet océan de choix.

JeuxOnLine : De nombreuses personnes nous ont demandé de vous poser des questions sur le système de tours. Pouvez-vous nous en dire un peu plus à leur sujet ?

CG : Ce système est à l'origine prévu pour les joueurs qui n'ont pas les ressources importantes que peut avoir une grosse guilde pour mener à bien un siège. Le but est vraiment d'amener de plus petits groupes à prendre part aux affrontements. L'idée est vraiment d'ajouter de nouveaux objectifs stratégiques d'importance qui donne un rôle de premier plan à ces petites guildes qui n'ont d'ordinaire pas les moyens de se distinguer sur le champ de bataille. Les zones dans lesquelles elles se trouvent seront toujours ouvertes et de leur occupation pourra dépendre la réussite ou non d'une action. Ce système nous permet d'offrir des objectifs facilement atteignables et dont l'occupation sera toujours temporaire.

JeuxOnLine : Comptez-vous introduire des quêtes orientées vers le PvP ? Avec par exemple en récompense un titre honorifique...

CG : Pas spécialement dédiées à cet effet en tout cas. Nous voulons vraiment que notre système de PvP soit cohérent : nous avons le système de siège, nous avons le système de tour, ... Ce genre de quêtes serait difficile à intégrer car en effet, à chaque fois que ça a été fait dans d'autres jeux, certains joueurs trouvaient toujours un moyen d'en abuser ou d'en tirer profit en s'arrangeant directement avec quelqu'un dans la partie adverse, ce que nous voulons à tout prix éviter. Nous préférons passer par des biais différents, comme par exemple, amener par des quêtes les joueurs de factions adverses à s'affronter autour d'un même objectif : par exemple, une faction peut avoir une quête lui demandant de brûler un grenier à blé, quand une autre faction devra aller tuer un NPC qui se trouve à proximité de ce grenier. Les deux factions ennemies se retrouvent donc dans la même zone avec des objectifs différents, mais avec en plus la possibilité de se taper dessus ! Pour ce qui concerne les titres, nous ne pensons pas que ce soit un réel élément d'attraction vers le PvP : nous trouvons qu'il y a d'autres moyens d'attirer les joueurs en utilisant la façon dont nous construisons le jeu plutôt qu'en leur disant que faire telle ou telle chose de manière répétitive  leur apportera un titre.

JeuxOnLine : Nombre de nos utilisateurs se sont montrés très intéressés sur l'évolution de l'aspect jeu de rôle dans Age of Conan. Nous avons vu que vous aviez ajouté de nouvelles montures dans cette extension et un système de familiers dans les dernières mises à jour. Comptez-vous continuer dans cette voie et en intégrer de nouveaux à l'avenir ?

CG : Oui, bien sûr. Nous n'attendrons d'ailleurs sans doute pas la prochaine extension et nous en rajouterons au fil des mises à jour.

Craig Morrison contemplant son dernier (gros) bébé

JeuxOnLine : Envisagez-vous de donner aux joueurs les moyens d'organiser eux-mêmes leurs propres animations ?

CG : Je ne pense pas que ce soit quelque chose qui soit à l'ordre du jour actuellement. Nous nous focalisons pour le moment sur l'ajout du contenu tant PvE que PvP déjà prévu dans notre jeu, donc je ne pense pas que ces outils arrivent dans le futur proche d'Age of Conan.

JeuxOnLine : On trouve des bancs sur lesquels on peut s'assoir dans la nouvelle zone de Tarantia. Y en aura-t-il dans d'autres zones ?

Joel Bylos : J'ai demandé à notre équipe qui travaille sur l'extension de rendre tous les bancs et toutes les chaises utilisables par les utilisateurs. Donc normalement, ça devrait être le cas.

JeuxOnLine : Pouvons-nous envisager d'avoir des vêtements sociaux autrement que pour les besoins d'une quête et d'une manière plus durable ?

CG : Nous sommes en train d'envisager des moyens d'intégrer des objets plus orientés sur les interactions sociales entre les joueurs.

JeuxOnLine : Il n'existe pas de canal particulier pour les « emotes ». Vous devez regarder l'écran pour noter ce qu'il se passe, au risque de louper un élément important à la moindre distraction. Que pouvez-vous faire à ce sujet ?

CG : Cette décision a été prise pour éviter que les joueurs ne soient pas gênés par d'autres qui s'amuseraient à les faire à la chaîne. Peut-être qu'à un certain moment, nous voudrons changer cela, mais nous n'avons pas encore de plan pour que cela soit intégré dans un futur proche.

JeuxOnLine : L'extension apporte de nouvelles montures. Pourrons-nous voir  un jour des cavaliers juchés sur des chameaux ?

(Rires)

CG : C'est sans doute une des montures que nous adorerions voir intégrée un jour. Le modèle est là, une bonne partie du travail a donc déjà été fait, mais c'est surtout une question de temps et d'argent, en fait : les montures sont avec les nouveaux personnages l'élément qui est le plus demandeur en terme de ressources pour les intégrer à la perfection. C'est une des choses les plus chères que nous puissions produire vu le nombre de paramètres à prendre en compte (les différentes attitudes liées aux actions , l'attitude en combat...)., donc nous pouvons vous dire qu'un jour, sans doute, ce sera possible, mais pas dans l'immédiat.

JB : Certains des designers aimeraient vraiment pouvoir monter sur un chameau ! Enfin, en jeu, soyons clair !

JeuxOnLine : Est-ce que nous verrons un jour les Bagarres de Taverne, qui avaient été annoncées avant le lancement du jeu mais qui ne sont au final pas présentes ?

CG : En fait, le problème était que la version qui avait été proposée n'était pas divertissante et qu'elle n'aurait rien apporté si elle avait été mise en ligne dès la sortie du jeu. Pour ma part, c'est un des éléments que j'aimerai réellement voir intégré en jeu, car c'est sans doute un des éléments les plus amusants qu'il existe dans le monde de Conan. Donc voilà, dès que nous aurons fini cette extension, c'est sans doute une chose sur laquelle nous nous pencherons dans les mois qui suivront.

JeuxOnLine : Prévoyez-vous d'introduire un système de personnalisation, au moins au niveau des couleurs, pour les objets qu'un personnage peut créer ?

CG : C'est assez difficile à dire, en fait. Il faut voir ce que les gens entendent par personnalisation. Nous y réfléchissons, mais nous nous réfrénons nous-mêmes : vous pouvez proposer au joueur une solution simple et économique en l'autorisant à teindre intégralement toute une pièce d'armure d'une même couleur, mais nous n'aimons pas ça, surtout parce que nos artistes ont passé un temps faramineux à peaufiner dans les moindres détails de magnifiques armures et que cette solution ruinerait leur travail. Le principal défi est que pour que nous intégrions cette possibilité, il faudrait que nous repartions de zéro, ce qui n'est pas faisable. La solution que nous envisageons plutôt est d'ajouter à l'avenir des armures qui soient prévues pour être personnalisables. Mais là encore, ce n'est pas prévu dans les prochains mois et cela prendra beaucoup de temps, car effectivement, c'est une fonctionnalité très intéressante et réellement immersive, mais nous ne voulons vraiment pas d'un système au rabais et je pense que nos fans aussi. Donc, quand nos artistes auront le temps d'intégrer cela correctement, ce sera fait.

JeuxOnLine : Verrons-nous un jour un système d'habitation personnel ? Par exemple dans un village de guilde ?

CG : Ce serait un très bon contenu pour des packs d'extension ou des mises à jour. Pour l'instant, nous n'avons pas commencé à travailler dessus, mais c'est un contenu très intéressant. Le seul problème est que malheureusement, c'est un contenu toujours évoqué mais qui n'arrive que rarement en tête de la liste des choses à intégrer. Quand nous aurons rayé toutes nos autres idées placées plus haut sur notre tableau noir, nous nous occuperons de ce contenu, mais rassurez-vous, plus nous avançons, moins ce concept a de concurrence.

JeuxOnLine : De nombreux joueurs demandent si vous pensez intégrer un système de personnalisation des interfaces ?

CG : Non, nous ne voulons définitivement pas une interface entièrement personnalisable qui favoriserait un joueur par rapport à un autre et qui au final permettrait de noyer le jeu sous un tas d'add-on.

(NdR : la question originale portait sur les couleurs des chans, mais il a répondu à côté, ce qui devait être dû à mon anglais lamentable)

JeuxOnLine : Sera-t-il possible de créer des canaux protégés par des mots de passe pour éviter les intrusions importunes dans des sorties privées ?

CG : C'est à peu près au même niveau que le système d'habitation sur notre tableau ! C'est vraiment une excellente idée, mais nous avons d'autres priorités pour le moment. Ce n'est pas que nous n'en voulions pas, n'allez surtout pas croire ça, mais il s'agit avant toute autre chose de trouver le bon moment pour l'intégrer.

JeuxOnLine : Certaines guildes demandent des améliorations de l'interface de guilde.

CG : On y travaille activement ! C'est un contenu que nous comptons faire s'améliorer au fur et à mesure des patchs et des ajouts.

JeuxOnLine : Combien de personnes ont travaillé sur cette nouvelle extension ?

CG : C'est dur à évaluer. Beaucoup de ressources sont partagées  entre les équipes de support, de développement et de réflexion. Je peux dire qu'une trentaine de personnes se sont entièrement consacrés à cette extension, mais beaucoup d'autres ont fait la navette de ce travail à un autre au sein de l'entreprise pendant son développement.

JeuxOnLine : Comment voyez-vous le futur d'AoC ?

CG : Il semble ne pas s'annoncer sous de mauvais auspices. Le lancement a été réussi, mais la suite ne s'est pas aussi bien passée. On peut toujours dire à la presse que nous sommes les meilleurs, au final, ce qui compte, c'est l'expérience du joueur en jeu, qui est celui pour qui nous faisons ce que nous faisons. Si les joueurs sont heureux et s'amusent sur notre produit, continuent de nous soutenir et d'apprécier les nouveaux contenus qu'on leur propose, notre futur ne pourra qu'être radieux.

JeuxOnLine : L'année dernière a quand même dû être difficile...

 CG : Ca n'a pas été facile, notre équipe a fait un travail impressionnant pour corriger la majorité des problèmes, tout en continuant à créer du contenu pour tous nos joueurs. Le plus dur a été de remotiver les troupes : ça a été une cruelle désillusion pour beaucoup de personnes après avoir consacré autant de temps à ce jeu. Ca aurait été facile de jeter l'éponge, mais ils sont fiers de pouvoir être là et de présenter cette extension qui est le symbole du renouveau de leur jeu.

C'est presque sur cette question que nous avons conclu notre entretien. Alors qu'ils nous raccompagnaient à la porte, nous avons pu poser aux deux employés de Funcom votre question sur la désaffection pour les Barbares et les Conquérants : a priori, si le Barbare a été concerné par une mise à jour il y a deux ou trois semaines, le Conquérant, lui, devrait voir son cas traité dans les prochaines semaines.

Nous avons conclu l'entretien sur une question qu'ils ont dû entendre des dizaines de fois sur cette convention, mais non, nous ne savons toujours pas si c'est 2009 ou 2010 !

Réactions (51)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Rise of the Godslayer ?

82 aiment, 25 pas.
Note moyenne : (107 évaluations | 3 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, 2 y ont joué.