Le BBB donne un « F » à Blizzard

Le Better Business Bureau (BBB), institut qui évalue l’éthique des pratiques commerciales des grandes sociétés américaines, attribue une mauvaise note à Blizzard. La faute aux bannissements de masse.

Le BBB, le Better Business Bureau, s’est fixé pour mission d’évaluer les pratiques commerciales des grandes sociétés américaines. Pratiques fiscales, relations avec les consommateurs (évaluées au regard des plaintes de clients transmises au BBB), respects des usages économiques en vigueur dans un secteur donné sont autant de critères passés au crible et qui déterminent la note (de A+ à F) que l’organisme attribue aux sociétés américaines.
Les blogs WOWInsider ou encore ThisURLNotFound remarquaient récemment que Blizzard y obtient un « F », la note la plus sévère.

Si le BBB ne détaille pas les pratiques commerciales visées ici, on peut penser à la politique fiscale de Blizzard. Bien qu’ayant ses locaux en Californie, Blizzard a domicilié son siège social dans l’Etat du Delaware à la fiscalité avantageuse et souvent jugée opaque (les pays du G20 qui se réunissaient au début du mois envisageaient d’inscrire l’Etat américain sur la « liste grise » des paradis fiscaux et zones off-shore dont il faudrait moraliser les activités, avant d’y renoncer).
Le BBB explique néanmoins plus spécifiquement sa note par la politique de Blizzard en matière de sanctions des joueurs (notamment les bannissements de masse dans World of Warcraft). Outre la « fermetures des comptes de 130 000 utilisateurs » (accusés notamment de « tricherie, mensonges ou d’utiliser des programmes de hack »), le BBB souligne l’absence d’avertissements préalables par l’exploitant de MMO, l’arbitraire des sanctions (la faute reprochée au joueur n’est pas prouvée) ou l’inexistence de recours en cas de contestation.

La décision du BBB n’aura sans doute pas le moindre impact ni sur la popularité de Blizzard auprès des joueurs américains, ni sur ses ventes. D'autant moins que Blizzard revendique sa politique active de lutte contre la triche, communique ouvertement sur les bannissements de masse et que cette approche est traditionnellement soutenue par les joueurs. Pour autant, la note a peut-être aussi le mérite mettre en lumière les relations forcément déséquilibrées pouvant exister entre joueurs et éditeurs.

Réactions (93)


Que pensez-vous de Blizzard Entertainment ?

77 aiment, 47 pas.
Note moyenne : (127 évaluations)
5,7 / 10 - Assez bien