Entropia Universe, la banque des gamers

On connaît les mécanismes économiques d'Entropia Universe, mêlant objets virtuels et argent réel. Le monde virtuel passe un nouveau cap en acquérant une vraie licence bancaire.

On connaît bien l'originalité d'Entropia Universe : comme tous les MMOG ou presque, le monde virtuel de MindArk a son lot de monstres à tuer, son système d'artisanat et une communauté avide d'événements épiques. Entropia Universe, distribué en « free to play »,affiche néanmoins un système économique atypique, reposant sur une monnaie ayant une valeur bien réelle (le PED, la monnaie du jeu, est convertible en dollars et inversement).

Entropia Universe passe aujourd'hui un nouveau cap. La Swedish Financial Supervisory Authority, la Haute Autorité suédoise en charge des questions financières, vient d'octroyer une licence bancaire à l'exploitant de MMO, qui souhaite pouvoir lancer « une banque pleinement fonctionnelle dans le jeu d'ici 12 mois ».
Très concrètement, selon Jan Welter Timkrans, président de MindArk, les « habitants de l'univers virtuel » pourront « bénéficier des services réels d'une banque, un compte en banque rémunéré, leur permettant d'y déposer leur salaire, d'émettre des chèques ou retirer du liquide depuis leur banque in-game ». Et la licence garantit les dépôts des clients à hauteur de 60 000 dollars (en temps de crise, c'est important !). Et les joueurs auront au moins l'assurance de toujours pouvoir acheter - en euros bien réels - l'appartement ou le fusil de leurs rêves.

Entropia Universe revendique 800 000 joueurs, dont 100 000 actifs. Selon Mindark dont les propos sont relayés par BBC News, 420 millions de dollars réels se sont échangés entre les joueurs en 2008.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Planet Calypso ?

50 aiment, 37 pas.
Note moyenne : (92 évaluations | 14 critiques)
4,4 / 10 - Médiocre
Evaluation détaillée de Planet Calypso
(12 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

57 joliens y jouent, 166 y ont joué.