NCsoft publie ses comptes trimestriels

Comme la plupart de ses homologues, NCsoft publie ses comptes trimestriels. Un résultat d'autant plus significatif qu'il intègre le lancement d'Aion en Corée et prochainement en Chine.

Comme tous les principaux acteurs de l'industrie vidéo ludique, NCsoft publie aujourd'hui ses résultats pour le quatrième trimestre 2008. Un trimestre d'autant plus important qu'il intègre le lancement d'Aion en Asie.

Et compte tenu du lancement du MMORPG en Corée, le chiffre d'affaire de NCsoft augmentent pour atteindre plus de 99 milliards de wons (64 millions d'euros), soit une progression de 26% par rapport au trimestre précédent et de 11% par rapport au même trimestre en 2007. Le résultat net du groupe atteint cinq millions d'euros sur le trimestre (+60% par rapport au trimestre précédent, -22% par rapport à l'année précédente, lors du lancement de Guild Wars: Eye of the North et de Tabula Rasa).
Sur l'année 2008, le chiffre d'affaire de NCsoft atteint 223 millions d'euros, en progression de 5% par rapport à 2007, le revenu net diminue néanmoins de 40% sur l'année pour atteindre 17,5 millions d'euros (contre 29 millions en 2007, alors que NCsoft pouvait compter sur les ventes de Guild Wars).

Aujourd'hui, Lineage II reste la valeur sûre de NCsoft (générant à lui seul 42% de ses revenus du groupe avec 27 millions d'euros et continuant de progresser de trimestre en trimestre), devant le premier Lineage (29%) et Aion (10%), puis City of Heroes (7%) et Guild Wars (5%).
Mais au-delà des revenus financiers, en quelques semaines, Aion a manifestement attiré plus de joueurs que Lineage I et II. En décembre dernier, Aion a enregistré jusqu'à 239 000 joueurs simultanément sur les serveurs coréens contre seulement 162 328 joueurs pour Lineage et 109 850 pour Lineage II.

Et si, en terme de revenus, Aion ne rivalise pas (encore) avec les communautés installées depuis plusieurs années des deux Lineage, NCsoft fonde manifestement de grands espoirs sur son nouveau MMORPG.
Selon les prévisions de NCsoft, Aion devrait rapporter entre 100 et 110 millions d'euros en 2009 (hors royalties), notamment grâce au lancement du jeu en Chine, puis à Taiwan et au Japon mi 2009 et enfin en occident lors du quatrième trimestre 2009 (l'Europe étant manifestement à ce jour un territoire peu réceptif aux titres de NCsoft, à l'exception de Guild Wars). NCsoft mise manifestement sur la Chine et prévoit déjà des événements spéciaux organisés avec Shanda, l'exploitant chinois du jeu, afin de promouvoir Aion dans les cybercafés locaux.

On pourra enfin noter que NCsoft recrute dans l'ensemble de ses bureaux à travers le monde (NCsoft emploie directement 2327 salariés), sauf en Europe où le nombre d'employés est passé de 149 à 84 salariés en trois mois.

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de NCsoft ?

41 aiment, 38 pas.
Note moyenne : (83 évaluations)
4,6 / 10 - Moyen