10 millions de dollars pour l'Europe

Ce n'est pas la crise pour tout le monde. L'exploitant de MMO « free to play » IGG vient de lever 10 millions de dollars notamment pour renforcer sa position en Asie et en Europe.

Ce n'est manifestement pas la crise pour tout le monde. Le portail IGG, qui exploite et développe des MMO « free to play » à travers le monde (Tales of Pirates, Voyage Century Online ou encore Zu Online) et revendique plus de huit millions de joueurs inscrits sur ses serveurs, vient d'annoncer avoir levé quelque 10 millions de dollars auprès de plusieurs fonds d'investissements privés.

Si le groupe n'est pas prolixe quant à l'utilisation de ces fonds, Kevin Xu, COO chez IGG, souligne la volonté du portail de développer ses activités internationales, notamment « en Asie et en Europe ». IGG entend « nouer des partenariats stratégiques avec des développeurs et éditeurs internationaux, s'implanter dans de nouvelles régions et [exploiter ses jeux] dans de nouvelles langues ». A quand le catalogue d'IGG en français ?
Par ailleurs, depuis 2006, le groupe développe également ses propres titres en interne (Gods War Online, par exemple). Les fonds acquis doivent également servir à la réalisation de nouveaux titres.


  • En chargement...

Que pensez-vous de IGG ?

0 aime, 0 pas.