Vers le « MMO 2.0 » chez Turbine

Réseau social, monde virtuel et jeu en ligne. Les trois piliers du « MMO 2.0 » selon Jim Crowley qui envisage un MySpace du MMO susceptible de révolutionner leur modèle économique.

Jim Crowley, CEO de Turbine (The Lord of the Rings Online, Dungeons & Dragons Online), a dévoilé sa vision du « MMO 2.0 » à l'occasion du Tokyo Game Show. Selon le développeur, le « coeur » du MMO est à la croisée des chemins entre réseau social, monde virtuel et jeu en ligne. Il convient dès lors de développer ces trois axes du jeu massivement multijoueur pour en faire les trois piliers du « MMO 2.0 », plus ouvert et non cloisonné dans un simple monde virtuel.

Pour mêler le geste à la parole, Jim Crowley a profité de sa conférence pour dévoiler les bases de « My LotRO », un réseau social tout dévolu à The Lord of The Rings Online.
Attendu pour le quatrième trimestre 2008, le projet permettra à chaque joueur de créer sa propre page, d'y inscrire son profil, y lister ses amis, les exploits de son personnages, de tenir un blog personnel, de référencer ses vidéos de jeu ou ses captures d'écran afin de les partager avec les autres joueurs. L'ensemble est affiché via une interface Web, mais aussi « lié à l'univers du jeu » où sont directement puisées les informations à partager.
Si LOTRO doit permettre les premières expérimentations de ce réseau social, tous les MMOG de Turbine devraient pouvoir en profiter dans les mois à venir.

Jim Crowley va plus loin puisque, selon lui et idéalement, le projet passe également par un développement multiplateforme du MMO, à la fois disponible sur PC/Mac, Xbox 360, PlayStation 3, voire sur Wii, le tout lié directement au réseau social du MMO. Et il en est d'autant plus convaincu que Turbine développe actuellement un MMORPG pour console dont on ne sait pas encore grand-chose.
Selon Jim Crowley, le développement de tels réseaux sociaux ludiques pourrait également faire évoluer les modèles économiques des MMO : au lieu d'un abonnement mensuel, ces espaces Web pour joueurs pourraient accueillir de la publicité sans parasiter les univers et menacer l'immersion, tout en finançant les jeux.

Réactions (18)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Turbine Inc ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations)
5,5 / 10 - Assez bien