« Pourquoi Diablo III n'est pas un MMO ? »

« Pourquoi Diablo III n'est pas un MMO ? » C'est une question récurrente que l'on pose à Leonard Boyarsky. A l'en croire, un mode « simplement multijoueur » offre plus de flexibilité.

Les adeptes de jeux de rôle vidéo connaissent le nom de Leonard Boyarsky, après qu'il ait participé notamment au développement de Fallout, Arcanum ou Vampire: The Masquerade. Aujourd'hui, il a rejoint Blizzard comme « lead world artist » et travaille sur Diablo III.
Dans une interview accordée à Gamasutra, Leonard Boyarsky revient sur le mode multijoueur du prochain jeu de rôle d'action de Blizzard.

Selon le développeur, Blizzard a construit le succès de ses jeux sur leur mode multijoueur et c'est la raison pour laquelle Diablo III se concentre sur « un mode multijoueur coopératif » solide. Pour autant, l'expérience de jeu solitaire ne doit pas être délaissée.
Il va plus loin. Selon lui, l'une des raisons du succès de World of Warcraft est aussi qu'à l'inverse des autres MMORPG, WoW est un MMO dans lequel on peut aussi jouer seul. Les deux axes de jeu, solo et multijoueur coopératif, se complètent. Et quand on lui demande pourquoi Diablo III n'est pas un MMO, il répond :

« [...] Si ce n'est pas un univers persistant, vous pouvez limiter le nombre de joueurs, juste comme il faut pour que ce soit amusant au regard du gameplay que nous souhaitons proposer. Vous savez, on peut faire bien plus en terme de récit, on peut faire bien plus en matière d'expérience roleplay ».

Donc Diablo III reposera aussi sur une histoire à vivre à plusieurs ?

« En quelque sorte. "Je joue en solo, mais je peux partager mon expérience avec mes amis". Nous intègrerons des quêtes de classe, que seules certaines classes pourront faire, mais mes amis pourront m'accompagner, gagner de l'expérience ou m'aider.
Les différentes classes pourront vivre la même histoire différemment, parce qu'elles sont issues de civilisations différentes. Ce sont des choses qui n'ont pas encore été totalement explorées dans le cadre de jeux multijoueurs. [...]

Avec ce type d'expériences solo qui est finalement le coeur du groupe, nous voulons retrouver le sentiment ressenti lors de parties de jeux de rôle, quand vous vous asseyiez autour d'une table avec des amis pour faire rouler les dés.
C'est le genre de sentiment qui, je crois, s'est perdu avec le jeu multijoueur : le sentiment que vous évoluez réellement au fil d'une histoire. »

Sans doute peut-on partager ou non l'approche de Leonard Boyarsky, manifestement influencé par les précédents titres sur lesquels il a travaillé. Il n'empêche que ses propos fixent à l'évidence les orientations retenues pour Diablo III.

Source : http://www.gamasutra.com/php-bin/news_index.php?story=19259

Cette actualité provient de notre univers Diablo 3.

Réactions (46)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Diablo III ?

192 aiment, 115 pas.
Note moyenne : (344 évaluations | 13 critiques)
6,0 / 10 - Assez bien

668 joliens y jouent, 1109 y ont joué.