Abonnements MMOGs : la phrase du jour

Dans un article du site américain GamerPro intitulé "Why pay to play" (pourquoi payer pour jouer ?), dans lequel nous n'apprenons pas grand-chose, Robert Garriot (CEO de NCsoft North America et frère de Richard "Lord British" Garriot, le créateur de Ultima Online) nous propose une métaphore inspirée qui mérite sans doute d'être notée ici en réponse à la question posée par l'article.

Il faut penser les MMOGs comme la gestion d'une petite ville. Nombre de ces jeux compte des centaines de milliers de "citoyens". NCSoft agit comme un "gouvernement" qui construit de nouvelles routes, mets les criminels en prison et creuse de nouvelles cavernes pour les citoyens s'amusent à les explorer. Et tout ceci coûte de l'argent réel.

Et Bill Roper (Blizzard) de renchérir :

Un joueur achète en moyenne 2,5 boites de jeu par mois et paie environs 100$ par mois pour cette prérogative. Cela représente un budget d'environs 1200$ par an pour joueur actif. [...] La moyenne des clients en ligne paie entre 10$ et 15$ par mois, soit environs 150$ par an pour chaque jeu. C'est bien meilleur marché, en heures jouées, qu'un jeu traditionnel.

A chacun d'apprécier l'exactitude (ou non) des calculs de Bill Roper.

Réactions (27)


  • En chargement...