L'intensité des MMORPG

Les MMO font régulièrement l'objet d'études. Celle du psychologue Joshua Smyth, tend à démontrer que les MMOG ont des effets positifs et négatifs plus intenses que tout autre type de jeux vidéo.

Notamment depuis le succès populaires de quelques titres, World of Warcraft en tête, les MMORPG deviennent un sujet d'études de prédilection pour de nombreux chercheurs. Joshua Smyth, professeur associé de psychologie au « College of Arts and Sciences » de l'Université de Syracuse, vient de publier le résultat de ses recherches et il conclut que les jeux massivement multijoueurs engendrent des effets positifs et négatifs plus intenses que tout autre type de jeux.

Sur un panel de 100 étudiants volontaires confrontés à quatre catégories de jeux vidéo (jeux console en solo, jeux d'arcade en solo, jeux sur PC en solo et MMORPG), les joueurs de MMO sont ceux affichant les plus grandes baisses de formes, pertes de sommeil, diminution de relations sociales et dégradation de leur travail scolaire. Mais à l'inverse, ils sont aussi ceux reconnaissant le plus grand plaisir de jeu, intérêt pour le jeu et faculté à nouer de nouveaux contacts amicaux.
Selon l'étude, publiée dans le numéro d'octobre 2007 de « CyberPyschology & Behavior » (Vol. 10, No. 5: 717–721), Joshua Smyth constate l'engouement des joueurs pour les MMO, qui ont joué trois fois plus longtemps que les joueurs assignés à d'autres types de jeux vidéo (en moyenne, 14 heures par semaines durant la durée de l'étude).

Selon le psychologue, les MMORPG ont « drastiquement modifié la nature de la pratique du jeu vidéo, la faisant évoluer d'une activité solitaire à une vaste expérience sociale ». Si la pratique du jeu vidéo « peut interférer avec la vie réelle - influencer le travail scolaire, la santé ou la vie sociale -, elle peut aussi offrir un fort sentiment de soutien et favoriser les liens d'amitié ».

Source : http://www.newswise.com/articles/view/534429/

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.