Mon précieux... devant les tribunaux

Un précieux objet de pouvoir acquis régulièrement dans un MMO avait été supprimé par Shanda, le développeur qui le jugeait trop puissant. Le joueur vient d'en obtenir la restitution devant les tribunaux chinois.

Shanda est connu pour être l'un des principaux développeurs de MMORPG en Chine (on lui doit notamment la série des Legend of Mir).
En 2005, devant la baisse de fréquentation du deuxième opus de la série (fort justement baptisé « Legend of Mir II »), Shanda a abandonné son modèle économique à base d'abonnement mensuel, lui préférant un financement à base de commercialisation d'objets virtuels (les joueurs peuvent acquérir certains objets spéciaux du jeu en les achetant avec de l'argent réel).

Manifestement bien inspiré par un élan de créativité, l'un des développeurs imagina le « 18 Magical Staff », un bâton magique particulièrement convoité, acquis très normalement dans le jeu, par un joueur de 28 ans.
Jugé trop puissant par Shanda, le développeur a finalement décidé de supprimer le bâton magique de Legend of Mir II. Mécontent de voir son équipement disparaître, le joueur a porté l'affaire devant les tribunaux chinois... qui lui ont donné raison.

Par une décision du 11 mai dernier, les juges chinois ont condamné Shanda à restituer le précieux objet de pouvoir (et virtuel) à son possesseur, estimant que l'objet virtuel avait une valeur pécuniaire réelle et que l'éditeur ne pouvait en déposséder le joueur l'ayant légitimement acquis.

Et qu'en est-il si l'objet gagne ou perd de la valeur si le développeur décide d'augmenter ou d'abaisser la rareté d'un objet ? A quand des fonds spéculatifs pour les MMO ? A méditer alors que le traitement juridique de la commercialisation d'objets virtuels agite de nombreux juristes à travers le monde.

Source : http://www.gamasutra.com/php-bin/column_index.php?story=8681

Réactions (56)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Shanda ?

0 aime, 0 pas.