Être ou ne pas être... dans un MMO

Certains d'entre vous connaissent peut-être Edward Castronova pour ses travaux sur les économies virtuelles notamment concrétisés par son essai "On virtual economies". Vous allez maintenant le découvrir sous un jour nouveau : celui de créateur de MMO.

La fondation MacArthur devrait en effet annoncer jeudi l'octroi de 240 000 $ à Castronova et à son équipe pour la construction du MMO "Arden: The World of Skahespeare".

Ce jeu, situé dans le 17ème siècle de la Reine Elizabeth, est l'occasion pour Edward Castronova d'allier deux de ses passions : les mondes virtuels et l'oeuvre de Shakespeare. Il espère aussi utiliser ce MMO comme un outil de recherche sociale. Selon ses propres termes, l'objectif est aussi d'apprendre quelque chose d'utile aux joueurs et c'est la raison du choix de ce thème.

Arden, dont le développement vient de commencer et pour lequel aucune date de sortie n'est encore annoncée, sera construit autour du thème de "Richard III". Cette pièce, située pendant la Guerre des Roses, offre un contexte historique, des intrigues politiques, des secrets, des négociations et une guerre qui devraient plaire aux joueurs, selon Castronova.

Mais Arden est aussi un projet universitaire. Castronova le voit comme une "boite de Petri" qui servira de cadre à diverses expérimentations sociales.

Des extraits des oeuvres de Shakespeare seront disséminées dans le jeu et permettront certains mécanismes. Par exemple, si un joueur trouve le discours "Être ou ne pas être" et l'amène à un maître du savoir ou à un barde émérite, ce dernier pourra transférer la magie à l'épée du joueur ou lui permettre d'utiliser cette magie pour obtenir un avantage en combat. Castronova espère qu'il y aura une compétition intensive pour obtenir les meilleurs textes de Shakespeare dans le livre de jeu de chacun.

Le communiqué de presse de l'université de l'Indiana est accessible ici.

Source : http://news.com.com/Shakespeare+coming+to+a+virtual+world/2100-1043_3-6127294.html

  • En chargement...