GDC 2006 : vers des MMORPG plus sociaux ?

Chaque année, la ville de San Jose en Californie accueille la "Game Developers Conference" où les développeurs de jeux se retrouvent pour débattre des évolutions du genre. Lors cette édition 2006, les participants ont notamment abordé l'aspect social des jeux en ligne.

Chaque année, les grands noms de l'industrie du jeu vidéo et plus particulièrement du MMOG se retrouvent à la "Game Developpers Conference" afin de discuter des évolutions du genre à plus ou moins long terme.
Lors de l'édition 2006, différents intervenants (parmi lesquels Julian Dibbell, Eric Zimmerman, Nick Yee, Raph Koster, Constance Steinkuehler ou encore Douglas Thomas) se sont intéressés à la dimension sociale des mondes numériques.

L'un des principaux moteurs des MMORPG n'est autre que la communauté qui les compose. A ce titre, elle mérite d'être choyée et mise en avant par les éditeurs. D'après un panel de sociologues et de développeurs, les prochains MMO mériteraient de mettre en avant la place des guildes dans l'univers de jeu et plus particulièrement de leur leadership (devant être soutenu par le gameplay).
Pour les autres, l'évolution des relations sociales entre les joueurs passe par la reconnaissance du groupe (notamment via des mécanismes de réputation et de renommée des "meilleurs joueurs" au sein de la communauté).
Enfin certains estiment le niveau des rapports sociaux entre les joueurs de MMO restent conditionnés aux moyens de communication mis à leur disposition : la communication écrite, mais aussi vocale (la voix sur IP), voire corporelle (emotes, mimiques faciales, etc.).

Le programme de la GDC 2006 est disponible sur le site dédié à l'événement. Un Wiki a été lancé par les intervenants afin de publier quelques comptes rendus de conférences. Le contenu est parfois déroutant mais permet généralement de cerner les grandes lignes des opinions des intervenants.

Source : http://www.gdconf.com/

Réactions (14)


  • En chargement...