Serveur pris en otage

Le site Hotaku se fait l'écho des mésaventures des joueurs du serveur Detheroc (World of WarCraft), pris en otage par une guilde exigeant le paiement d'une "rançon" pour débloquer de nouvelles zones de jeu.

Hier, un fil de discussion ouvert sur les forums officiels du serveur "Detheroc" de World of Warcraft détaillant les exploits de la guilde "Imperial Order". Après avoir réussi une série de quêtes spéciales, la guilde avait acquis un objet servant à déverrouiller l'unique portail magique du serveur conduisant vers de nouvelles zones à explorer.
Mais le message des membres de l'Imperial Order précisait également que cet objet ne serait utilisé (afin donc d'ouvrir l'accès à ces nouvelles zones à tous les joueurs) qu'après paiement d'une rançon de 5000 pièces d'or exigée à l'ensemble des joueurs du serveur, au profit de la guilde.

Le comportement de la guilde est rapidement taxé au mieux d'opportunisme, au pire de "terrorisme virtuel"... Devant le tollé, le premier message est supprimé sur le forum officiel avant qu'une seconde intervention ne précise qu'il s'agissait d'une blague.

L'histoire peut faire sourire, mais soulève aussi sans doute quelques questions. Les zones "à débloquer" sont de plus en plus fréquentes dans les MMORPG, au même titre que les modèles économiques reposant sur la (sur)facturation du contenu "haut niveau". On peut se demander si cette pratique jusqu'ici prérogative des éditeurs de MMO ne risque pas de passer entre les mains de joueurs peu scrupuleux, voire de "joueurs professionnels" faisant un commerce des MMO et leur contenu.

Source : http://kotaku.com/gaming/wow/terrorist-guild-holds-wow-server-hostage-155844.php

Réactions (85)